Votre valise pour le Madagascar

31/01/2016

J’emporte…

Ne partez pas avec une grosse valise rigide et lourde, les conditions du voyage à Madagascar ne s'y prêtent pas. Vous ne pourrez pas utiliser de roulettes par exemple. Préférez un sac à dos ou un bagage souple si vous pouvez.

Pensez à prendre de bonnes chaussures de marche. Vous ne traverserez pas les tsingy en tongs ou en sandalettes. Idem pour les forêts tropicales, vous serez plus à l'aise avec des chaussures confortables. Votre garde robe devra être variée. Un pull pour les soirées passées en altitude sur les hauts plateaux, un K-way pour les forêts tropicales humides, des vêtements légers ainsi que votre tenue du parfait plagiste, à savoir casquette, lunettes de soleil, tongs, masque et tuba. Sans oublier un pantalon et une chemise à manches longues pour éviter les piqûres de moustique le soir.

Si vous devez passer une ou plusieurs nuits en camping ou en bivouac dans les parcs nationaux, n'oubliez de prendre une lampe de poche, un couteau multifonctions, une gourde et pourquoi pas un oreiller gonflable.

Sachez aussi que votre appareil photo va devenir votre meilleur ami. Madagascar est une destination hautement photogénique et les habitants prennent volontiers la pose. Attention toutefois à ne pas trop exhiber votre reflex dernier cri dans les grandes villes. On peut obtenir des photos de grande qualité avec les compacts dernière génération, plus petits et plus discrets. Attention aussi à certains fady (interdictions locales) qui empêchent de prendre des images de certains lieux. Renseignez-vous auprès de votre guide.

Enfin, emportez un petit sachet plastique étanche pour mettre vos documents et vos billets. Très utile en cas d'averses tropicales.

Je rapporte…

Vous trouverez des objets d’art et des créations artisanales intéressantes partout dans le pays. À vous de choisir entre les objets en bois sculptés, les bijoux en corne de zébu, la broderie, la vannerie, les pierres semi-précieuses, le papier antaimoro, les tapis en laine mohair, les paniers, les nattes, les épices, la vanille, les masques en ébène ou les valihas (instrument à cordes malgache). En récupérant des boîtes de conserve, les enfants fabriquent d’étonnantes 2CV miniatures et autres modèles réduits. Les pierres ornementales font également l’objet de belles réalisations : boules polies, jeux de solitaire, jeux d’échec.

Chaque voyageur a le droit de ramener librement, sans taxes, jusqu’à 250 grammes de bijoux poinçonnés (1 kg sur autorisation) et 2 kilos de vanille.

Je laisse sur place…

Abstenez-vous impérativement de ramener des lémuriens et autres boas. Les douaniers n’apprécieraient pas et votre chat non plus. N’emportez pas non plus de fossiles, d’os de dinosaures ou d’œufs d’aepyornis (oiseau géant aujourd’hui disparu).

Attention aux bois précieux, fossiles, papillons et objets en peau de crocodile ou en carapace de tortue vendus librement sur les marchés et pourtant interdits à l’exportation sans certificat d’autorisation délivré par les organismes officiels. Les certificats délivrés par les marchands ne sont valables ni pour la douane, ni à votre sortie de Madagascar, ni à votre entrée en France.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.