Madagascar en 14 dates

30/01/2016

Jusqu'au XVIe siècle 

L’île, alors peuplée par les Vazimba, est l’objet de vagues d'immigrations successives : Africains, Indonésiens, Arabes puis Portugais.

1500

Le navigateur portugais Diogo Dias inscrit l’île sur les cartes maritimes, elle deviendra une étape sur la Route des Indes pour les Portugais, Hollandais et Anglais.

1665

La France lance un projet d’annexion de l’île, alors appelée Île Dauphine, qui sera abandonné en 1674.

1817

Radama 1er accède au trône appuyé par la Grande-Bretagne. Il renonce à la traite des esclaves et occidentalise le pays (christianisation, éducation, structures étatiques). 

1885-1896 

Madagascar devient un protectorat français. 

Jusqu'en 1886 

La dynastie de l'ethnie Merinas fédère et unifie progressivement les différentes régions de l'île. 

1947 

Insurrection populaire contre l'occupant français. Répression sanglante à l’issue de laquelle, la France commencera à se retirer progressivement de Madagascar.

14 octobre 1958 

La République malgache est proclamée.

26 juin 1960 

Le pays accède à l'indépendance. Philibert Tsiranana est élu premier Président de Madagascar.

1975 

Le nouveau président élu Didier Ratsiraka fait adopter une nouvelle constitution par référendum : la Charte de la révolution socialiste. 

1989

Après une première de troubles et d’émeutes liées à la famine, des mesures de démocratisation sont lancées par l’Assemblée nationale populaire. C’est le retour du multipartisme.

2006

Le Fond monétaire international et la Banque mondiale annule la dette malgache.

2009

Crise politique. De violentes émeutes secouent la capitale. Andry Rajoelina est investi président de la Haute Autorité de transition (HAT) par un directoire militaire.

2011

Suite à la Constitution mettant en place la VIe République, une mesure est prise pour autoriser le retour au pays de tous les exilés politiques malgaches.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.