L'île Sainte-marie

20/03/2013

Fascinante à plus d'un égard, l'île longiligne de Sainte-Marie fait partie, avec Nosy Be, des endroits les plus paradisiaques de Madagascar. Située au nord-est du pays, au milieu d'un paisible lagon protégé par une barrière de corail, à quelques milles marins seulement de la côte, Sainte-Marie (ou Nosy Boraha) étend ses plages de sable fin, ses cocotiers et sa végétation verdoyante sur une petite cinquantaine de kilomètres.

Son microclimat ensoleillé, ses eaux chaudes et transparentes, ses coins sauvages vous garantissent un séjour sous le signe de l’évasion et de la relaxation, loin du tourisme de masse. Si vous aimez voir passer des hors-bords tractant des vacanciers sur des bananes gonflables, vous serez déçu. 

Magnifique côté plage, Sainte-Marie offre également une histoire peu commune. Entre les XVIIe et XVIIIe siècles, l'île fut l'un des plus importants repaires de pirates au monde. En raison de sa discrétion et de sa proximité avec d'importantes routes commerciales maritimes, les plus redoutables flibustiers de l'époque y avaient élu domicile. Depuis la baie d'Antongil au Nord, jusqu'à Foulpointe au Sud, en passant par la baie de Tintingue, près de 1 000 équipages se tenaient prêts à fondre sur la moindre goélette.

Il se raconte que les chefs se retrouvaient sur l'île aux Forbans, dans une crique non loin du petit port d'Ambodifotatra, pour partager tranquillement leurs butins. Aujourd'hui, il ne reste rien sur place (si ce n'est l'espoir de découvrir un trésor enfoui). Pour retrouver la trace des Jack Sparrow de Sainte-Marie, il faut se rendre au cimetière des Pirates, tout près d'Ambodifotatra ou s'équiper de bouteilles et aller voir les épaves sous-marines autour de l'île aux Forbans.

Sous l'eau, entre juillet et septembre, vous pourrez aussi avoir le privilège d'entendre le chant des baleines à bosse. Saison des amours oblige, ces grands cétacés viennent batifoler dans les eaux chaudes et tranquilles de Sainte-Marie pour se rencontrer, mettre au monde et élever leurs baleineaux avant de repartir vers le nord. Depuis un bateau, vous assisterez à un spectacle inoubliable. Si vous préférez des animaux aux dimensions plus modestes, il vous suffira d'un masque et d'un tuba pour admirer les danses colorées des centaines d'espèces tropicales qui peuplent les fonds autour de l’île de Sainte-Marie.

Le plus Comptoir des Voyages

Louer un vélo pour sillonner l’île Sainte-Marie.

Nous on adore

Se rendre en pirogue jusqu’à l’île aux Nattes, à la pointe Sud.

Retour haut