Géographie et environnement

28/01/2016

Géographie 

Madagascar est la cinquième plus grande île du monde. Elle est située dans l’océan Indien, à 400 kilomètres des côtes de Tanzanie et du Mozambique. Des massifs montagneux s’étendent du nord au sud. C’est dans les Hautes Terres, sur les flancs des volcans éteints et dans les vallées, que se trouvent les rizières en terrasse et les vignobles.

La côte est couverte de forêts tropicales et se jette en falaises dans l’océan Indien quand la côte ouest descend plus doucement jusqu’au canal du Mozambique, dans un paysage de savane et de mangrove. Enfin le Sud est un immense bush parsemé de baobabs et bordé de belles et grandes plages.

Faune

À l’instar de la flore, la majeure partie de la faune malgache, c’est à dire plus de 70% des 250 000 espèces, est endémique : 98% de ses mammifères terrestres, 92% de ses reptiles et 41% de ses oiseaux reproducteurs n’existent que sur l’île. La communauté internationale a d’ailleurs reconnu Madagascar comme un ensemble unique et précieux d'écosystèmes et l’Unesco la considère comme une des priorités mondiales en termes de conservation de la biodiversité.

Le roi de l’île est incontestablement le lémurien (maki). Il en existe environ 20 espèces, dont l’indri indri qui est le plus gros, le microcèbe le plus petit, et le aue-aye le plus rigolo. Outre ce drôle d’animal, Madagascar est peuplé de mangoustes, caméléons, crocodiles, fossas, reptiles, grenouilles, ainsi qu’un grand nombre d’oiseaux et de papillons. Par contre, il n’existe pas de gros mammifère.

Flore

La flore malgache est d’une très grande richesse et d’une incroyable diversité. Il faut d’ailleurs savoir que la majeure partie de cette flore ne se retrouve nulle part ailleurs. Outre les 7 espèces de baobab, 1 200 variétés d’orchidées, vanille incluse, les 170 espèces de palmiers et les innombrables plantes médicinales, on trouve aussi des arbres fruitiers à profusion et l’incontournable ravanala madagascariensis, le symbole de l’île, qui est un genre de palmier en forme d’éventail.

Environnement 

Le problème majeur environnemental de Madagascar est la déforestation. Elle est due en partie à une grave érosion des sols à cause des pluies, mais aussi au surpâturage, aux feux de brousse et aux cultures sur brûlis. Certains prévoient une disparition pure et simple de la forêt malgache d’ici à une cinquantaine d’année. Bien sûr, tout ceci a des conséquences graves  sur la géographie (ensablement des fleuves, épuisement des sols…) et sur la biodiversité. Désormais on compte plus d’espèces menacées à Madagascar que dans n’importe quel autre pays d’Afrique.

De nombreuses ONG mènent sur place d’importants projets de reboisement, de préservation de l’environnement et de protection de la biodiversité en collaborant avec les populations locales. 

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.