Andasibe-Mantadia

19/03/2013

Situé à l'est de Madagascar, à une centaine de kilomètres de la capitale Tananarive, le parc national d'Andasibe-Mantadia fera le bonheur des voyageurs aimant la nature sauvage et l'exotisme. Logé dans une région humide et vallonnée, le parc est presque entièrement recouvert d'une forêt primaire de plantes médicinales et de bois précieux.

Entre les orchidées, les goyaviers de Chine et les bambous, un nombre incalculable d'espèces d’oiseaux, de mammifères, de reptiles et d’amphibiens cohabitent sagement (ou presque). On y trouve notamment le aye-aye, un très curieux lémurien nocturne qui possède un doigt trois fois plus long et plus fin que les autres. Il ne gagnera pas un concours de beauté mais sa rareté en fait un animal très protégé et très précieux.

Dans un autre style, la palme de la discrétion reviendra au calumma, le plus grand caméléon de Madagascar qui, accroché à son tronc d'arbre, est quasiment indétectable.La vraie star du site, celui pour qui la réserve naturelle à été créée, c'est l'indri indri . Le plus grand lémurien de son espèce (75 centimètres à l'âge adulte) s'épanouit totalement parmi les orchidées et les hautes cimes du parc national d'Andasibe-Mantadia. Endémique à la région, il possède la particularité d'émettre de longs cris plaintifs, très sonores et pénétrants. Heureusement pour les visiteurs logeant dans le parc, il ne fait cela qu’une fois par jour. Malheureusement, c’est à l’aurore.

Le plus Comptoir des Voyages

La visite d’un centre d’élevage pour devenir incollable sur la faune malgache.

Nous on adore

Écouter les hurlements puissants des indri indri, qui s’entendent à plus de 2 km ! 

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.