À goûter, siroter...

28/01/2016

À boire…

Madagascar est le paradis du fruit. Vous pourrez facilement obtenir des jus frais de mangue, de papaye, de grenade. Le must est de déguster un petit jus de corossol glacé sur la plage (fruit vert en forme de cœur hérissé de pointes tendres avec une pulpe rafraîchissante et des pépins noirs).

Au bar, vous trouverez la Three Horses Beer, la reine des bières malgaches que vous obtiendrez en demandant une "THB".  Goûtez (avec modération) aux nombreux rhums arrangés (Dzama à la vanille notamment) et à la spécialité locale de jus de canne fermenté ou distillé (betsa-betsa).

À table, surtout dans la région de Fianarantsoa, vous pourrez apprécier de bons vins locaux comme le Clos Malaza ou le Lazan'ny Betsileo.

À manger…

Le plat national est le romazava, un excellent plat à base de viande de zébu et de brèdes (sorte d’épinard local), dont le fameux brède mafane (qui ressemble un peu au cresson). Autre grand classique : le ravitoto, préparé avec des feuilles de manioc pilées et des morceaux de viande de porc grasse.

Sur les côtes ou les îles, le poisson et les crustacés foisonnent. Leur préparation à base de vanille, de poivre vert ou de coco est à ne pas manquer. Le riz accompagne souvent les plats.

Bizarre, bizarre…

Habitant dans une île où la faune et la flore sont exceptionnellement variées, vous imaginez bien que certains plats de Madagascar sont réservés aux braves et aux grands curieux. Régalez-vous avec :
 des sauterelles grillées (friandises de la région de Fianarantsoa)
 des larves de papillons
 des huîtres sauvages passées au four du côté de Nosy Be
 des « cacas de pigeons » qui sont en fait des biscuits salés apéritifs à base de farine et d’œufs. Mais avec un nom pareil, ils avaient toute leur place dans cette rubrique !

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.