Nos coups de cœur en Lituanie

11/06/2017

se balader dans le parc national de Zemaitija

Voici un lieu à part faisant partie des secrets de la Lituanie, peuplé de forêts et de mystères populaires, percé de lacs miroitants. L'on y vient pour faire du vélo ou randonner sous les frondaisons des conifères et entendre les chants de nombreux oiseaux comme les râles des genêts et les tétras. Le lac Plateliai, le plus grand point d'eau de Samogitie, rassemble les activités estivales dont les cérémonies traditionnelles du solstice d'été. Des villages inchangés au Musée de la Guerre-froide contenant un silo à missiles, que de contrastes !

assister à un match de basket

Le basket n'est pas seulement un sport où les Lituaniens excellent, il est aussi l'expression d'une farouche indépendance. Les équipes d'hier défendaient avec fierté en URSS la nation lituanienne tandis que celles d'aujourd'hui portent ses couleurs à travers le monde. Accueillant l'EuroBasket en 2011, elle renouait ainsi avec l'Europe de l'Ouest. Ses grandes figures sont Arvydas Sabonis, joueur en NBA puis directeur du club du Zalgiris et le club de Lietuvos rytas.

pédaler le long de la côte

52 km séparent Klaipėda de l'isthme de Courlande. On gagne le port de Nida par ferry avant de poursuivre à cheval sur la petite reine le long des dunes et des forêts de pins. D'un côté la mer Baltique, de l'autre la lagune de Courlande et les villages de pêcheurs de Juodkrantė, Pervalka Preila et Nida. Odeurs de poissons fumés, baie de l'Ambre (on récolta ici plusieurs milliers de tonnes de résine), colonie de cormorans ponctuent agréablement l'excursion, tout comme la baignade rafraîchissante le long des plages.

rencontrer les citoyens d’Uzupis

Dans le quartier Uzupis de Vilnius, une petite République aussi imaginaire qu'imaginative a vu le jour en 1998. Elle prend corps dans une Constitution traduite en 13 langues et s'enracine dans ce quartier qui lui doit sa popularité et son marché immobilier surévalué. Il n'empêche, l'ambiance y est chaleureuse, festive et participative. Mais attention pour pénétrer dans ce pré-carré de la joie, il vous faudra les jours de liesse payer une dîme… Initiative foldingue ou véritable tentative de créer un mini-monde plus doux, plus accueillant où l'utopie a droit de cité en Lituanie ? Allez savoir... Toujours est-il que des contacts sont pris avec les royaumes pastilles du Lichtenstein, de Monaco ou de Saint-Marin !

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.