Lexique de survie en Lituanie

01/06/2017

Le lituanien est la langue officielle de la Lituanie et l’une des 24 langues officielles de l’Union européenne. Elle est parlée par quelque 4 millions de locuteurs dans le monde.

Le lituanien est avec le letton le dernier représentant des langues baltes. Par suite de circonstances historiques particulières, cette langue a très peu évolué : c’est la langue la plus conservatrice des langues indo-européennes.

Du point de vue de sa structure grammaticale, elle est à certains égards aujourd’hui encore proche du sanscrit ou du grec ancien parlés il y a 2500 ans.

Elle s’écrit avec l’alphabet romain depuis le xie siècle mais s’orne de signes dits diacritiques : le nosiné, le point suscrit, le macron et le hatchek.

AU MINIMUM

Bonjour : Labas rytas / Laba diena (après-midi)

Au revoir / Adieu : Viso gero / Sudie

Comment vas-tu ? : Kaip jums sekasi?

Oui / Non : Taip / Ne

S’il vous plaît / Merci : Prašau / Dekui!

Veuillez m’excuser : Atleisk

Je m’appelle… : Mano vardas yra…

BRAVO !

Je ne comprends pas : Nesuprantu

Pourriez-vous m’aider ? : Gal galite man padeti?

Combien ça coûte ? : Kiek šitas kainuoja?

Où sont les toilettes ? : Kur yra tualetas?

D’où venez-vous ? De Paris. : Iš kur jus (atvykote)? Iš Paris.

Que voulez-vous boire ? : Ko noretumete išgerti?

Je voudrais aller à l’aéroport. : (Aš) noriu (važiuoti) i oro uosta.

ÉPATEZ VOS AMIS

… en déclamant des points de la constitution de l’utopique république d’Uzupis.

L’Homme a le droit à l’eau chaude, au chauffage durant les mois d’hiver et à un toit de tuile.

Žmogus turi teise i karšta vandeni, šildyma žiemos metu ir cerpiu stoga.

Le chat a le droit de ne pas aimer son maître mais doit le soutenir dans les moments difficiles.

Kate neprivalo myleti savo šeimininko, bet sunkia minute privalo jam padeti.

L’Homme a le droit de ne rien comprendre du tout.

Žmogus turi teise nieko nesuprasti.

L’Homme a le droit d’être d’une nationalité différente.

Žmogus turi teise buti ivairiu tautybiu.

L’Homme a le droit de fêter ou de ne pas fêter son anniversaire.

Žmogus turi teise švesti arba nešvesti savo gimtadienio.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.