Géographie et environnement

25/05/2017

géographie

La Pologne au sud, la Fédération de Russie à l'ouest, la Biélorussie et à Lettonie à l'est : la Lituanie à l'instar de ses voisins occupe la vaste plaine européenne. Seuls quelques modestes reliefs morainiques émergent, la colline d’Aukštoja culminant à 293 m. Cours d'eau et lacs d'origine glaciaire par milliers forment de grandes zones de marais au nord et à l'est partiellement asséchées. Partout ailleurs les terres fertiles succèdent à quelques-unes des plus grandes forêts des pays baltes.

La façade littorale sur la mer Baltique (99 km) est réputée pour ses plages de sable blanc et ses eaux turquoise. Elle s'achève au sud par la côte d'Ambre, l'un des plus longs cordons sableux littoraux au monde.

faune et flore

La faune se concentre dans les espaces restés vierges qu'ils soient forêts ou marais. Les grands spécimens européens tels que des élans, cerfs, sangliers, loups et lynx profitent des couverts mixtes de conifères (pins, épicéas) et de feuillus (bouleaux, trembles et aulnes en zones humides). Cigognes noires et loutres peuplent les marais. 35 espèces animales sauvages (en majorité des oiseaux et des plantes à fleurs) sont protégées au sein des réserves naturelles.

Pour les visiter, tout comme pour arpenter la forêt, faites-vous accompagner par un guide, il saura vous en faire apprécier les secrets et en automne les saveurs puisque fruits et champignons font alors les délices des amateurs.

environnement

Comment résoudre la quadrature du cercle et se développer sans entamer durablement son héritage naturel ? La Lituanie parie sur un programme aux multiples implications. Il associe la qualité environnementale à la relance économique, l'amélioration des conditions de vie et le développement régional. 66 % des Lituaniens sont désormais citadins, les campagnes ayant eu beaucoup à souffrir dans le passé de l'abandon de l'État et des cultures intensives. L'un des paris actuels est dès lors de ralentir la désertion des ruraux et de réparer les blessures environnementales du passé.

Les pays qui cernent la mer Baltique se sont regroupés autour du projet Baltic 21 afin de sauver la faune et la flore de cette mer intérieure gravement menacée d'eutrophisation. 

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.