À goûter, siroter…

31/05/2017

SANTÉ !

Boissons chaudes : Le thé (arbata) le dispute au café (kava), mais le premier se boit aromatisé aux fruits rouges et le second allongé de lait.

Kwas : C’est la boisson nationale, et elle se décline à toutes les saveurs en fonction de la région où elle est produite, de la saison ou des ressources disponibles. On trouve ainsi du kwas aux bourgeons, blés, et même à différents pains (froment, orge, avoine). À la belle saison, ne pas se priver de la boisson aux fruits rouges additionnée de fécules et de seigle.

Boissons alcoolisées : La plus fréquente est la bière (alus). Blonde (šviesus) ou brune (tamsus), elle rafraîchit les gosiers à toute heure de la journée. Švyturys et Kalnapilis se retrouvent partout, mais aussi couramment la Kaimiškas, une bière artisanale. À Pâques, le festival de la Bière donne l’opportunité de goûter à pléthore de bières artisanales. Consolez-vous si vous ratez la saison, les brasseries de Vilnius sont riches en marques locales.

La boisson la plus traditionnelle est l’hydromel (midus), faite de miel fermenté et d’eau. Les jeunes mariés avaient coutume de fêter leur noce en consommant cette boisson. C’est d’ailleurs de là que vient l’expression « lune de miel ». Le vin est réservé aux citadins, la vodka se boit partout. On peut déguster une liqueur de feuilles de fruitiers appelée starka.

À TABLE !

On dit que c’est en Lituanie que la gastronomie balte est la mieux représentée. Enrichie d’influences polonaises et russes, elle s’affine en ville mais peut demeurer rustique dans les interland. L’ingrédient phare demeure la pomme de terre que l’on farcit avec de la viande, des champignons ou du fromage. Ces cepelinai ou zeppelin forment l’ordinaire ainsi que la soupe froide de betteraves, chaude à l’oseille ou à l’ortie. Abats ou gibiers font les délices des repas du dimanche.

Les plats : La viande y tient une place de choix. Les plus communes sont les côtelettes de porc (kepsnys), le veau (veršiena), les paupiettes (zrazy), la langue de bœuf (liežuvis), les brochettes à la caucasienne (šašlykas).

Les desserts : Les blyneliai, petites crêpes fourrées à la banane, aux pommes, à la confiture ou nappées d’un coulis de fruits et le sakotis sont les desserts les plus courants. Les paresseux, raviolis en forme de demi-lune farcis de myrtilles se mangent à tous moments.

Si vous voyagez à travers le pays, vous pourrez faire l’inventaire des préférences régionales. Les Aukštaiciai sont les crêpiers de la Lituanie ; les Dzukai les meilleurs cuisiniers pour ce qui est des champignons ; les Suvalkieciai apportent au festin national les charcuteries tandis que la base de pomme de terre transformée en galettes ou chaussons est fournie par les Samogitiens.

Retour haut