Nos petits secrets au Sud du Laos

09/10/2014

THA KHAEK ET LES SITES CALCAIRES DE KHAMMOUANE

La charmante petite ville de Tha Khaek est incontournable pour qui aime les couchers de soleils enivrants sur le Mékong. Elle sert de point de départ pour les espaces magiques et improbables de Khammouane. Entre le fleuve et la cordillère Annamitique, plusieurs massifs karstiques s’enchevêtrent, plus ou moins acérés, plus ou moins élevés habillés ou dépourvus de végétation. Cette diversité saisissante ménage pour le visiteur de remarquables points de vue, des enclaves perdues et solitaires, un nombre étonnant de grottes (Tham Xang, Tham Xieng Liap, Kong Lor, etc.). 

L’ÎLE DE KHÔNE

Embrassées par deux vastes bras du Mékong, les îles de Khône et de Det furent autrefois un poste avancé de la France. Afin de relier ces deux îles et au mépris des réalités du terrain, les colons firent construire en 1920 une ligne de chemin de fer vite oubliée. Les dauphins de l’Irrawaddy sillonnent encore les eaux au sud de l’île de Khône. Pour les observer, l’excursion doit se faire de préférence tôt le matin ou encore en fin d’après-midi. Considérés comme des animaux sacrés, ces dauphins d’eau douce sont en voie de disparition, victimes de la pêche au filet, d’un trafic fluvial dense et de la pollution des eaux.

 

UN DÎNER AU RESTAURANT LA FLEUR DU MÉKONG

Sur l’île de Khône, ce restaurant est réputé pour sa cuisine traditionnelle. Ne manquez pas les spécialités "maison" : un curry de canard accompagné de patates douces et le poisson en papillote de bananier. Le propriétaire, Mr Noy, s’en est fait une autre en accompagnant les voyageurs pour des visites guidées francophones.

Retour haut