La rivière Nam Ou

20/10/2014

Tortueuse, de caractère capricieux, la rivière Nam Ou prend sa source à l’extrême nord du pays et se mêle aux eaux du Mékong en amont de Luang Prabang. Elle a alors parcouru 408 kilomètres, dévalé 300 rapides, entre les massifs karstiques du Nord. La région est celle des ethnies Lao, descendants des premiers habitants du pays d’origine thaïe.

Voie d’accès historique de la Chine et du Vietnam vers la capitale du Laos, la Nam Ou est sillonnée par les bateaux de passagers et de marchandises. Elle traverse la province de Phongsaly, aux reliefs déchiquetés, superbes, dont les contreforts forestiers recèlent des merveilles naturelles.

Les ports fluviaux s’y succèdent : Muang Khua, la cité la plus active de la province, Muang Ngoi et la vallée secrète tropicale de Bannaka ou encore Nong Khiaw, à cheval sur les deux rives. Le village et ses jardins prolifiques s’étirent entre les collines et les monts rocheux couverts d’une ample végétation.

Au confluent du Mékong, les falaises de Pak Ou sont célèbres pour leurs grottes emplies de Bouddhas. Les Laotiens viennent en nombre s’y recueillir et déposer leurs offrandes. À proximité de Luang Prabang, le village de Ban Xang Hai (fabricants de Jarres) produit aujourd’hui la boisson nationale le lao-lao, un alcool de riz sucré.

Si des jarres datées de 2 000 ans ont été retrouvées, c’est sur l’autre rive à Ban Thin Hong qu’émergent les témoins d’une occupation bien plus ancienne (8 000 ans).

Le plus Comptoir des Voyages

Privatiser un petit bateau à moteur pour effectuer la descente. 

Nous on adore

Photographier les incroyables paysages karstiques, toujours renouvelés. 

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.