Où partir à La Réunion ?

Cirques et volcans de La Réunion

Cirques et volcans caractérisent le centre de l’île de la Réunion. Une évasion dans Les Hauts permet de parcourir le paradis végétal et humide du cirque de Salazie, puis d’arpenter les sentiers escarpés de Mafate. En empruntant la route aux virages vertigineux, on découvre le cirque de Cilaos, surplombé par l’imposant Piton des Neiges. Ses vignes, ses sources thermales et ses activités sportives en font une étape privilégiée des voyageurs. Sous haute surveillance, le volcan du Piton de la Fournaise, rugit et détonne plusieurs fois par an. Son ascension est très prisée par les randonneurs et la vue au sommet du cratère est inoubliable.

Côte est de La Réunion et sud sauvage 

Les paysages contrastés du sud-est de l’île de La Réunion alternent entre plages, végétation, falaises et villages de pêcheurs. Afin de commencer une escapade dans la région, on peut faire une halte dans la ville dynamique de Saint Pierre, pour débusquer quelques souvenirs dans son marché coloré. Puis, on se laisse séduire par le village créole de Saint Philippe situé entre le littoral déchiqueté, et la forêt campée sur les pentes noires du volcan du Piton de la Fournaise. Sans oublier Sainte Rose, ses cases colorées et sa nature encore préservée. Sur la côte Est, un doux parfum de vanille et de plantes sucrées se dégagent des plaines environnantes de Bras Panon. Autour du village, des cascades, rivières et plantes entrelacées viennent enrichir cet incroyable décor naturel.

Côte ouest de La Réunion 

Préservée des alizées, la côte ouest de La Réunion bénéficie de températures agréables qui attirent les voyageurs venus se prélasser sur les plages ou profiter des nombreuses activités sportives. Au départ de votre hébergement créole, un arrêt s’imposera à Saint Paul, afin de contempler la longue plage de sable noir, avant de poursuivre la route jusqu’à Saint Gilles, où les z’oreilles, ont pris d’assaut les eaux chaudes de cette station balnéaire. Les amateurs de sensations fortes trouveront leur dose d’adrénaline à Saint Leu, réputé pour les sports de glisses et la plongée marine. Si vous êtes en manque d’espace bucolique et verdoyant, le petit bourg des Avirons permet de rejoindre facilement la forêt de Tévlave.

Retour haut