Le Piton de la Fournaise

01/06/2014

Au moins une fois par an, il gronde, frémit, enrage. Ses colères redoutables et redoutées le classent parmi les volcans les plus actifs du monde. Né il y a quelque 350 000  ans, le Piton de la Fournaise culmine à  2 632m. Lors de ses éruptions, ce volcan de type hawaïen déverse ses coulées de laves épaisses dans le cirque parfait qui l’entoure. Parfois, la lave poursuit sa route par la faille qui perce le cirque et rejoint la mer.

La Réunion gagne alors quelques arpents de terre, langues de lave refroidie plongeant dans l’océan. La légende veut que les bruits qui émanent du cratère proviennent de la marmite de “ Grand-Mère Kal ” dont l’âme erre dans la montagne. Il y a en effet quelque chose de magique dans ce chaos géologique, qui n’impressionne plus les Réunionnais. Ils réalisent en famille l’ascension du volcan et pique-niquent volontiers sur ses flancs, pour profiter d’un paysage qui se renouvelle sans cesse. En 2007, le cratère sommital de Dolomieu s’effondre créant un spectaculaire cirque de 350 m de profondeur.

Protégé par le parc national de la Réunion et inscrit sur la liste du patrimoine de l’UNESCO, le site est ouvert aux randonneurs. Plusieurs chemins mènent au cratère de Dolomieu. En suivant la très classique randonnée par le Pas de Bellecombe, on sera saisi par la diversité des paysages : plaine des Sables lunaire, alternance des forêts de cryptomerias, pâturages clairsemés de tamarins, îlets couverts d’ajoncs et de bruyères que surplombent les silhouettes anthracites des sommets. 

À Nez-de-Bœuf, ce n’est plus la générosité de la végétation qui séduit mais le panorama spectaculaire sur la rivière des Remparts, la plus ancienne caldeira du piton de la Fournaise. Au terme de 5 heures de marche, voici le cirque parfait du volcan en forme de fer à cheval (150 m de profondeur et 15 km de circonférence), mer de lave figée d’où émerge le cône du volcan et ses cratères de Bory et Dolomieu.

Pour en savoir plus, rendez-vous à la Cité du volcan dans la plaine des Cafres et poursuivez votre chemin sur d’autres sentiers : piton Partage, Nez-Coupé de Sainte-Rose, Grand-Morne…

Le plus Comptoir des Voyages

Passer une nuit au gîte du Volcan tenu par une famille de montagnards depuis des générations et dîner à sa table d’hôtes avec tous les randonneurs. 

Nous on adore

Arriver au sommet du Volcan avant tout le monde (en moins de 4 heures !) pour avoir la vue sur l’intérieur de l’île pour nous tout seuls. 

Retour haut