Tanjore et Trichy

20/12/2015

Le delta de la rivière Kaveri accueille depuis toujours les civilisations dravidiennes qui en feront “le bol de riz du Tamil Nadu”. Tanjore (Thanjavur) devient naturellement la capitale des dynasties florissantes des Cholas, des Nayakas et des Marathes de l’âge classique (IXe au XIXe s.). La ville d’aujourd’hui veille jalousement sur sa culture, s’affirmant comme un pôle artistique : danse, musique, beaux-arts exaltent des traditions anciennes dont l’expression la plus magistrale se trouve au temple de Brihadishvara. Il est l’œuvre du roi Rajaraja Ier et constitue un exemple académique de l’art religieux hindou. Il comprend donc un vestibule et une salle hypostyle. Des colonnes ornées de nombreux bas-reliefs retraçant l’histoire du temple mènent à une haute tour pyramidale à treize niveaux surmontée d’un dôme. L’expressivité des personnages peints sur les fresques, des statues et dieux tracés en bas-relief anime d’une singulière humanité ce lieu de culte monumental. Avec le temple du même nom à Gangaikondacholapuram et celui d’Airavatesvara à Darasuram, le Brihadishvara a été inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco sous la dénomination “Grands temples vivants Chola” élevés entre le XIe siècle et le XIIe siècle.
L’un des plus beaux et plus populaires temples de l’Inde est le Sri Ranganathaswamy à Trichy (Tiruchirapalli). Posté sur une île de la rivière Kaveri, il est consacré à Vishnu. Dans ce complexe hétéroclite, chaque époque a laissé sa marque. Les sanctuaires sont pour la plupart inaccessibles aux non-hindous. Ils sont bornés par les portes monumentales (gopuram) débordantes de décors et de sculptures aux vives couleurs. 

Le plus Comptoir des Voyages

Avec un guide, comprendre les rituels hindouistes aux ghâts de Trichy.

Nous on adore

Lire dans les fresques du temple Brihadishvara l’histoire de la dynastie Chola. 

Retour haut