21/12/2015

Le tropisme français pour Pondichéry (Puducherry depuis 2006) prend racine dans l’histoire même de la ville, car elle est indissolublement liée à l’aventure coloniale. Élevée au XVIIe siècle par François Martin, directeur de la Compagnie française des Indes orientales, la cité n’est que combinaisons subtiles d’influences : si la création du port est française, le plan en damier de la ville est hollandais. Elle connaît un développement spectaculaire au mitan du XVIIIe siècle grâce à Joseph-Fançois Dupleix, mais elle est ravagée par les Anglais en 1760. En 1814, le comptoir devient une enclave française alors que toute l’Inde est désormais anglaise. Il sert alors de tête de pont à la France pour l’accès à l’Indochine. À l’instar des autres comptoirs, tous ses habitants sont citoyens français, ce qui explique sans doute l’image particulière, à la fois nostalgique et métissée, de Pondichéry. Il ne demeure de la ville fortifiée d’origine que les rues tirées au cordeau et des monuments emblématiques comme l’école française d’Extrême-Orient, l’église Notre-Dame-des-Anges ou la basilique du Sacré-Cœur-de-Jésus. La ville a été conçue pour dissocier les communautés européennes des communautés indiennes. Un canal de 1788 limite la ville coloniale à l’est de la ville tamoule à l’ouest. Cette dernière étant elle-même divisée en trois quartiers : chrétien, hindou et musulman. L’esthétique générale des élévations fondées sur les destructions anglaises constitue un patchwork d’influences néo-classiques mâtinées d’éléments tamouls et indo-sarracéniques.
Restauré, mis en valeur par le Fonds national indien, ce patrimoine a fait de Pondichéry, une villégiature incontournable pour les citadins aisés des mégapoles.

Le plus Comptoir des Voyages

Rencontrer les sœurs de Saint-Joseph-de-Cluny qui enseignent la broderie aux femmes en difficulté.

Nous on adore

Profiter de la douceur du soir au cours Chabrol, qui s’étire le long de l’océan, avec les familles indiennes.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.