Nos coups de cœur au Tamil Nadu

17/12/2015

ÉGLISE NOTRE-DAME-DES-ANGES

À Pondichéry, la façade monumentale de l’église Notre-Dame-des-Anges ne peut passer inaperçue, dotée de deux massives tours-clochers. Il reste peu d’éléments des précédents sanctuaires du XVIIe s. et XVIIIe s. L’édifice du XIXe s. est signé Louis Guerre, architecte de nombreuses maisons aristocratiques de la ville française. Elle recèle une peinture à l’huile de Notre-Dame de l’Assomption, cadeau de l’empereur Napoléon III. Récemment restaurée par les Amis du patrimoine pondichérien, elle est un symbole de cette histoire coloniale et de l’implication de générations entières d’exilés sur ce petit territoire.

MAHABALIPURAM

Le site de Mahabalipuram (Mamallapuram) inscrit au patrimoine mondial par l’Unesco borde le golfe du Bengale. Dans un paysage lunaire, plusieurs sanctuaires monolithiques et des temples marquent l’esprit par leur démesure. Les Panch Rathas ou Cinq Chars (VIIe s. siècle) ont été taillés dans des blocs in situ. Ils sont dédiés aux cinq frères héroïques du Mahabharata. Le raffinement de la statuaire comme la complexité des ouvrages vont inspirer toute l’architecture religieuse de l’Inde du Sud. Le site est surtout connu pour La descente du Gange, un gigantesque bas-relief taillé à même la falaise. Posté face à la mer, le temple du Rivage est le plus ancien (VIIIe s.).

CHETTINAD MANSION

Dans le village Kanadukathan, Chettinad Mansion est emblématique des palais aristocratiques de la région. Élevé en 1902, il a été soigneusement restauré et transformé en maison d’hôtes. Outre ses richesses patrimoniales réelles et bien mises en valeur, le lieu est un point de départ pour découvrir les paysages de la région et son artisanat. La tuilerie d’Athangudi célèbre pour ses carreaux peints à la main de motifs traditionnels, mais aussi le tissage, la cuisine, la poterie. Les amoureux d’architecture pourront visiter d’autres maisons traditionnelles à la discrétion du gardien.

THE COLOURS OF NATURE

Née en 1968, Auroville incarne l’utopie d’une ville idéale telle que purent l’imaginer les représentants de la génération hippie. Le centre The Colours of nature est l’une de ses entreprises les plus florissantes. Son fondateur Jesus Ciriza Larraona a voyagé aux quatre coins de l’Inde pour y étudier les procédés de fabrication des tissus, en particulier les plus éco-responsables. The Colours of nature produit des tissus et vêtements 100% eco-friendly teintés selon des procédés élaborés par l’entreprise pour leur innocuité sur l’environnement.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.