Mararikulam et les plages

13/12/2015

Allepey (Alappuzha), la “petite Venise indienne”, port d’attache des croisiéristes des backwaters est aussi le point de départ pour les plages de Mararikulam. Ville de confluence et de métissage, elle se distingue par sa vocation œcuménique. Dans les multiples replis de ses canaux, elle abrite un sanctuaire de l’Église protestante autonome de l’Inde du Sud (crée en 1947), plusieurs temples dont l’Ambalappuzha Sri Krishna à l’architecture kéralaise typique. Allepey est aussi connue pour sa plage (Thumpoly) qui inaugure un long sillon jusqu’à Mararikulam fait de sable blanc, de cocotiers et d’eaux miroitantes. Un rêve pour les amateurs d’eaux tempérées, les contemplatifs qui apprécieront la brisure des lames, pour se reposer après une cure ayurvédique – la région est réputée pour ses centres de médecine traditionnelle – et les amateurs de pêche !
La pêche artisanale rythme la vie des littoraux qui s’animent au départ du matin et au retour des bateaux au coucher du soleil. Les femmes ont alors la charge de traiter les poissons et de les sécher sur de grands filets posés au sol. Les techniques de pêche sont rudimentaires (à l’épervier et à la senne) et les embarcations parfois sommaires. Elles portent bien souvent à l’étrave un signe désignant la religion de l’armateur.
Allepey et Mararikulam font face à l’archipel d’îles coralliennes des Laquedives. Les atolls abritent la plus grande variété de coraux du littoral indien.

Le plus Comptoir des Voyages

Combiner séjour dans un écolodge et soins ayurvédiques à proximité de Mararikulam.

Nous on adore

Découvrir Mararikulam, paisible village de pêcheurs et sa belle plage de sable blond.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.