À goûter, siroter…

26/11/2015

À BOIRE…

Softs : eau en bouteille capsulée uniquement (marques Himalayan ou Pondichéry). En cas d’impossibilité, de l’eau bouillie 30 minutes puis filtrée. Additionnée de gingembre frais râpé et de jus de citron, l’eau devient un ginger water, aussi désaltérant que tonifiant. Vous trouverez en Inde les marques de soda internationales, même si le pays est le plus faible consommateur de soda au monde avec seulement 6 bouteilles par an et par habitant. Préférez les jus de fruits frais ou un jus de canne à sucre, pressée devant vous par un marchand ambulant. Très efficace pour éteindre le feu des épices, le lassi peut se boire sucré (sweet), salé (salty) ou aromatisé aux fruits.

Boissons chaudes : le thé (tchaï) est la boisson nationale. Précisez black tea si vous le buvez nature. Par défaut, il vous sera servi avec du lait ou dans sa version masala (bouilli avec du lait et un mélange d’épices : cardamome, cannelle, gingembre…). Le badam milk se compose de lait d’amande, de safran et d’une pointe de sucre. Il se consomme froid ou chaud.

Boissons alcoolisées : les principales marques de bières sont la Kingfisher, la Cobra et la Namaste dont le degré d’alcool est identique : 4,8%. Les bières sont vendues en bouteille de 65 cl. Si la presse saluait l’avènement d’une nouvelle industrie viticole indienne il y a encore quelques années, celle-ci rencontre aujourd’hui de graves difficultés. Sula Vineyard est le principal vignoble (cépages : sauvignon, chenin, cabernet, zinfandel ou encore syrah).

À MANGER…

Plats : tous les produits indiens sont estampillés d’un logo selon qu’ils sont veg (produit végétarien reconnaissable à un rond vert) ou non-veg (produit comportant des protéines animales identifiable grâce à son rond rouge). Bien que le riz demeure l’ingrédient de base, la cuisine de l’Inde du Sud est variée, généreuse et épicée. Elle est particulièrement réputée pour ses thali (un plateau où sont placés plusieurs petits récipients contenant chacun un plat différent) et ses savoureuses dosai, des crêpes nature (plain dosai) ou farcies aux pommes de terre (masala dosai). Un régal !

Desserts : les amateurs de fruits frais seront comblés : mangues, papayes, goyaves, bananes, ananas... Côté douceurs, essayez-le très rafraîchissant kulfi, une glace au lait d’amande, à la pistache et à la cardamome. Les pâtisseries indiennes (halwa, jalebi, ladoo) sont servies dans les repas de fêtes et souvent très sucrées.

BIZARRE, BIZARRE…

Les idlis, petits gâteaux salés de lentilles noires et de riz fermentés et cuits à la vapeur, sont servis au petit déjeuner, accompagnés de chutney ou de sanbar.
L’urine de vache (gomutra) est un remède ayurvédique connu depuis les temps védiques.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.