Quand partir au Kenya ?

31/12/2015

Le climat au Kenya

Il est possible de faire un safari tout au long de l’année mais vous ne verrez pas les mêmes animaux ni les mêmes paysages selon la période et la région que vous choisirez. D’une région à l’autre, le climat est également différent. Sur les hauts plateaux, les soirées peuvent être très fraîches et les nuits froides tandis que le Nord-Est désertique est soumis à une forte chaleur toute l’année.

Pour les safaris au Kenya, les périodes sèches et ensoleillées (janvier-mars et juin-octobre) sont souvent préférées car les pistes sont praticables et les animaux bien visibles mais vous ne serez pas seul. Préférez les mois intermédiaires et plus frais, de juin et septembre.

Notez qu’en avril, les routes sont moins praticables et certaines pistes peuvent être marécageuses mais les cieux orageux raviront les photographes. Sur la côte, seule la saison des pluies, d’avril à mai puis en novembre, est à éviter. L’eau est alors souvent trouble, moins agréable pour la plongée. Quant à janvier et février, ce sont les mois les plus chauds.

 

Les points forts de chaque saison

De janvier à mars

Observer facilement les animaux près des points d'eau et essayer d’apercevoir les petits qui viennent de naître, plonger au large des côtes kenyanes et profiter du plein été en se prélassant sur les belles plages de la côte swahilie, regarder s’envoler la myriade de flamants roses au-dessus du lac Nakuru.

D'avril à mai

Voir barboter les bébés hippopotames qui naissent à la saison des pluies, période où la nourriture est abondante, la douceur des températures et la tranquillité.

De juin à octobre

Combiner safari et plage sous les températures douces de l’hiver africain, assister à la grande migration des gnous dans le Masaï-Mara, faire un safari en bateau sur le lac Naïvasha. 

En novembre-décembre

Les acacias et flamboyants en fleurs, la lumière dorée du soleil couchant sur la savane après une courte averse, les innombrables espèces d’oiseaux qui se reposent au bord des lacs de la vallée du Rift et les milliers d’animaux à observer sans la horde des touristes. 

 

Quelques dates festives

Madaraka Day : Chaque 1er juin, les Kenyans fêtent le jour où leur pays est devenu une république autonome en 1963. À Nairobi, se déroule un magnifique défilé où paradent les forces militaires et policières, les infirmières, les ouvriers, les écoliers, le tout accompagné de nombreux spectacles.

Mashujaa Day : Jusqu’en 2009, les Kenyans rendait hommage chaque 20 octobre à leur premier président, Jomo Kenyatta (Kenyatta Day). La nouvelle constitution a supprimé cette fête et l’a remplacé par le Mashujaa Day. On commémore désormais l’anniversaire de l’arrestation, le 20 octobre 1952, de six combattants pour l’indépendance, emprisonnés ensuite à Kapenguria.

Jamhuri (Fête de l'Indépendance) : Des manifestations populaires, des défilés, des parades ont lieu un peu partout au Kenya pour célébrer l’accession à l’indépendance accordée par les Britanniques le 12 décembre 1963. C’est une journée festive mais aussi très officielle marquée par un discours présidentiel.

Plus de deux tiers de la population est catholique et fête les grandes célébrations telles que Pâques et Noël. Le long de la côte, la communauté musulmane célèbre aussi ses propres fêtes, la plus importantes étant l’Aïd el-Fitr qui marque la fin du ramadan.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.