Masaï-Mara

27/05/2013

C’est le parc mythique qui a servi de décor au film Out of Africa. Au sud-ouest du Kenya, cette réserve nationale est le prolongement du parc tanzanien du Serengeti. Elle partage avec son voisin l’une des transhumances animales les plus mystérieuses de la planète : la grande migration des gnous. Chaque année, vers la fin juin, plus d’un million de gnous à barbe blanche accompagnés de milliers de zèbres et de gazelles de Thomson quittent les plaines du Serengeti pour se rendre vers de plus verts pâturages, dans le Masaï-Mara. Ils en repartent vers octobre. En colonnes pouvant dépasser 30 ou 40 km de long, ils parcourent jusqu’à 80 km par jour ! Cette migration fait le festin des félins, des charognards et des crocodiles qui attendent que les plus faibles s’épuisent...

Même en dehors de cette période, le Masaï-Mara reste le fleuron des parcs animaliers africains. On peut y croiser presque tous les animaux présents sur le continent, notamment les fameux Big Five (éléphant, rhinocéros, léopard, buffle et lion) lors d'un safari dans le Masaï-Mara. Un spectacle permanent qui inspire régulièrement les grands documentaires animaliers. Ses paysages d’une grande beauté sont un autre atout du parc. Plus humides que le Serengeti, ses prairies sont couvertes d’une herbe grasse très appréciée des herbivores. Les orages du Masaï-Mara font le bonheur des photographes qui se régalent des cieux plombés et du retour du soleil sur le bush perlé de gouttes de pluie...

Le plus Comptoir des Voyages

Les nuits en camp de toile, aux portes du Masaï-Mara.

Nous on adore

Assister à l’incroyable migration des gnous et des zèbres.

Retour haut