Quand partir en Jordanie ?

Le climat de Jordanie, généralement sec, est caniculaire en été et un tantinet frileux en hiver, entre novembre et février. Les saisons intermédiaires sont donc les plus agréables pour voyager en Jordanie. Le golfe d’Aqaba et les bords de la mer Rouge échappent à la règle. Ils bénéficient d’un climat balnéaire toute l’année avec une température de l’eau variant entre 21 °C et 25 °C. Au printemps, les cieux sans nuages complimentent une nature pleine de couleurs, qui bourgeonne même dans les déserts. C’est la saison idéale pour s’y balader.

Même si certaines régions sont plus agréables à explorer au printemps ou à l’automne, la Jordanie se visite en toutes saisons. L’hiver, le balnéaire est particulièrement attractif, que ce soit au bord de la mer Rouge ou de la mer Morte où toutes les infrastructures sont là pour se faire bichonner. L’été, l’altitude de Pétra, entre 800 m et 1 400 m, permet une visite de la cité antique sans trop souffrir de la chaleur, surtout en privilégiant les visites du petit matin ou de la fin d’après-midi jusqu’au coucher du soleil, somptueux. C’est au printemps que les réserves naturelles et les déserts révèlent le plus de merveilles. L’automne et ses lumières chatoyantes s’accordent avec un road trip sur la route des rois.

Les jours fériés sont nombreux en Jordanie : les jours de fêtes traditionnelles chrétiennes sont respectés ainsi que ceux de la religion musulmane qui varient chaque année en fonction du calendrier lunaire hégirien. S’ajoutent des jours fériés telsque  le jour de l’an, le jour de l’arbre (15 janvier), le jour de la ligue Arabe (22  ) et quelques autres à découvrir dans notre guide. Quant aux fêtes et aux festivals, ils oscillent entre événements traditionnels tels que le festival de Jerash et manifestations modernes comme le festival électro Distant Heat dans le wadi Rum.

Retour haut