Population de la Jordanie

24/12/2018

Politique

Monarchie parlementaire fondée sur un pouvoir autocratique modéré, la Jordanie apparaît comme un exemple de stabilité parmi les pays du Proche-Orient. Les réformes des années 1990 ont permis la légalisation des partis politiques et donné le droit de vote aux femmes. Le gouvernement doit aujourd’hui négocier avec une contestation politique issue des Printemps arabes et faire face à l’afflux de nouveaux réfugiés palestiniens, syriens et irakiens. 

Peuples

98% des Jordaniens sont arabes, pour la plupart issus des tribus bédouines. Seulement 5 % d’entre eux sont encore nomades. Outre les communautés druze, arménienne, tchétchène, la Jordanie abrite une petite communauté caucasienne (adyguéenne - 1,2 %).

Les réfugiés des pays voisins pèsent lourd dans un pays de 6,5 millions d’habitants : deux millions de Palestiniens et 450 000 Irakiens. Le nombre de réfugiés syriens ne cesse d'augmenter mais n’a pas été comptabilisé avec exactitude (600 000 selon le HCR).

Retour haut