Peuples et institutions

15/09/2014

POLITIQUE

Monarchie parlementaire fondée sur un pouvoir autocratique modéré, la Jordanie apparaît comme un exemple de stabilité parmi les pays du Proche-Orient. Les réformes des années 1990 ont permis la légalisation des partis politiques et donné le droit de vote aux femmes. Le gouvernement doit aujourd’hui négocier avec une contestation politique issue des Printemps arabes et faire face à l’afflux de nouveaux réfugiés palestiniens, syriens et irakiens. 

ÉCONOMIE

Croissance : 2,8 % (2013)

 

Taux de chômage : 11% (2013)

Déficit public : 88 % du PIB (2013)

Guerres et tensions politiques dans les pays limitrophes de la Jordanie ne sont pas sans impact sur son économie. Si le pays bénéficie d’une bonne image auprès des pays du Golfe et des pays occidentaux, il ne peut assurer une stabilité totale aux investisseurs. Il souffre de plus d’un déficit structurel très important, à l’origine en 2013 d’un recours financier auprès du FMI.

Toutefois, il dispose de plusieurs atouts : l’ancrage du dinar au dollar américain, la privatisation des productions de phosphate et de potasse, le développement de services informatiques de pointe, la volonté affichée de se tourner vers le tourisme durable. Depuis 2013, le gouvernement s’est engagé dans une nouvelle vague de réformes visant à lutter contre la corruption, cibler l’attribution des subventions, améliorer la fiscalité et la formation professionnelle.

PEUPLES

98% des Jordaniens sont arabes, pour la plupart issus des tribus bédouines. Seulement 5 % d’entre eux sont encore nomades. Outre les communautés druze, arménienne, tchétchène, la Jordanie abrite une petite communauté caucasienne (adyguéenne - 1,2 %).

Les réfugiés des pays voisins pèsent lourd dans un pays de 6,5 millions d’habitants : deux millions de Palestiniens et 450 000 Irakiens. Le nombre de réfugiés syriens ne cesse d'augmenter mais n’a pas été comptabilisé avec exactitude (600 000 selon le HCR).

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.