La Jordanie, côté désert

19/02/2019

Joue-la comme Lawrence

Dans le désert du Wadi Rum, quand le soleil se couche, il plane entre les ombres des Piliers de la Sagesse, en fin de journée, le fantôme de Lawrence d’Arabie. C’est dans ce désert qu’il a fédéré les Arabes et les Bédouins pour s’opposer à l’occupation ottomane. Pour découvrir le désert, mettez vos pas dans les siens et suivez les règles de conduite incontournables.

Sous le soleil exactement

Lors de vos expéditions, préférez une gourde remplie au préalable, plutôt que des bouteilles en plastique. Isotherme, elle conservera une fraîcheur bienvenue un peu plus longtemps. Ne négligez jamais le risque d’insolation et gardez toujours la tête et la nuque couvertes. Même à l’arrière d’un 4x4 ouvert, quand en roulant l’air vous donne une illusion de fraîcheur.

Nos amis les bêtes

Pas d’inquiétude pour les petites bêtes, la période d’hibernation coïncide  avec celle des voyages. Les « rencontres » restent exceptionnelles. Par prudence toutefois, on respectera des règles simples : ne pas soulever les pierres, ne pas marcher pieds nus, installer son bivouac loin de tout buisson ou de tas de cailloux, ne dérouler son sac de couchage qu’au moment de s’y glisser.

Ne pas laisser de trace

Ayez toujours un petit sac plastique avec vous pour collecter tous vos détritus que vous garderez et déposerez dans une poubelle, lorsque vous en trouverez une. Cela vaut également pour les sites et les réserves naturelles autres que le désert. Ne réclamez pas que l’on fasse du feu hors de propos : comme l’eau, le bois est rare. Ne ramassez ni pierre, ni plante. 

Retour haut