Nos petits secrets dans la région de Chubu

05/06/2016

les sources thermales de Yuwaku 

Depuis toujours, ses sources thermales hypotoniques et légèrement alcalines sont réputées pour leurs bienfaits. Dans les anciens onsen (baignoires naturelles), se sont succédé les grandes figures du Japon. Parmi elles, le peintre et poète Yumeji Takehisa (1884-1934) qui lui dédia nombre de ses œuvres. Neuf sources émergent du sous-sol volcanique, chacune captée et exploitée par différents établissements. Pour en faire l’expérience, il vous faudra respecter partout un code de savoir-vivre rigoureux (vestiaires séparés hommes/femmes, douche soigneuse, respect de l’intimité de chacun).

la visite de la maison Ochaya-Shima

Une plongée historique dans le phénomène culturel le plus ambigu du Japon. Les geishas, lettrées, cultivées, musiciennes, fines interlocutrices avaient pour fonction de réjouir les puissants. Leurs maisons étaient ordonnées pour ménager des espaces de réception et des chambres privées. La maison Ochaya-Shima possède une intéressante collection d’instruments de musique et d’objets de toilette personnels. Être belle était le meilleur capital d’une geisha, figure d’un monde médiéval. Demeure toutefois dans les codes de beauté japonaise, la tentation de la jeunesse permanente, une attention particulière portée à la clarté du teint et à la noirceur de la chevelure.

le marché de Omicho 

Dans ce vaste marché aux poissons, deux fois centenaire, les étals débordent d’espèces plus ou moins familières. Situés dans une zone de pêche privilégiée, les pêcheurs de Kanazawa assurent l’approvisionnent en calamar et fruits de mer que l’on déguste très frais, crus ou cuisinés, dans l’une des guinguettes du marché (l’anguille grillée serait excellente). Les primeurs réservent aussi des surprises : daikons(radis), produits séchés et à l’automne des champignons.

Kamikochi 

Vallée des monts Hotaka-dake et Yake-dake, Kamikōchi est sans doute l’un des paysages les plus impressionnants des Alpes japonaises. Incluse dans le parc national de Chūbu-Sangaku, il faut la découvrir en septembre et octobre ou au printemps. Plusieurs randonnées de difficulté et de durées différentes permettent de découvrir ces lieux perchés à 1 525 mètres d’altitude. Le château de Matsumoto, ancien fief du clan Ogasawara, est un très bel exemple d’architecture défensive. La vallée est fermée de novembre à mai.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.