06/04/2013

Si Vík í Mýrdal est le village le plus au sud de l’Islande, ce n’est certainement pas le plus ensoleillé ! Vík a même la réputation d’être l’un des endroits les plus humides du pays, mais ses paysages en sont d’autant plus beaux. Autour du village, les collines sont recouvertes d’un épais tapis, véritable mosaïque de verts qui varient du plus tendre au plus profond. Sur l’une d’elle, se trouve une petite église, qui offre un très beau point de vue sur le hameau et sur la plage de sable noir. Faisant face aux falaises du mont Reynisfjall, la plage de Vík est l’une des plus célèbres d'Islande. Découpées par les embruns et la mer, trois aiguilles de lave, les Reynisdrangar, se dressent à l’horizon. Selon la légende, ces rochers seraient des trolls qui n’auraient pas vu le soleil se lever et se seraient retrouvés pétrifiés en voulant secourir un navire en détresse…

Il faut dire que les naufrages sont très fréquents sur cette côte, il y en a eu plus d’une centaine en moins d’un siècle. Dangereux pour les bateaux, le littoral de Vík est un paradis pour ornithologues car c’est une zone de nidification de macareux et autres oiseaux marins. Ne manquez surtout pas de faire une excursion sur la presqu’île de Dyrhólaey, à une dizaine de kilomètres de Vík, en profitant des panoramas sur la route. Avec un faux air d’Étretat, ces falaises spectaculaires abritent une réserve naturelle pour les oiseaux. 

Le plus Comptoir des Voyages

Une virée en quad sur la longue plage volcanique de Vík.

Nous on adore

Grimper au sommet des falaises pour observer les macareux moines qui y nichent, tout en étant prudent car le vent souffle fort !

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.