08/04/2013

Reykjavík est une des attractions phares d’un voyage en Islande au même titre que les glaciers et les volcans. Son nom, qui signifie "baie des fumées", vient de la présence de sources chaudes et de vapeurs d’eau dans la région. En témoigne l’incontournable Blue Lagoon, piscine naturelle aux reflets turquoise, au sud de la ville. Grosse bourgade de 120 000 habitants, la capitale de l’Islande est moderne et dynamique avec une scène culturelle réputée, incarnée notamment par Björk ou le quatuor Amiina. Au cœur de la cité, se trouve le lac Tjörnin qui rappelle l’omniprésence de l’eau, renforcé par la présence du port, totalement intégré à la ville.

Très dispersée, Reykjavík est formée de quartiers faiblement peuplés, où alternent maisons traditionnelles en bois ou en taule colorés, entrepôts, bâtiments très contemporains… L’un des symboles de Reykjavík est la cathédrale luthérienne de Hallgrímskirkja. Sa façade en béton est inspirée des formations basaltiques que l’on trouve un peu partout dans le pays. La visite des  nombreux musées de Reykjavik permettra de mieux comprendre la culture islandaise. Ne manquez pas de faire un tour au Musée national et au Saga Museum situé dans l’une des citernes du Perlan, le grand réservoir géothermique qui alimentait auparavant Reykjavík. La ville est aussi réputée pour son activité nocturne, n'hésitez pas à flâner dans la rue principale Laugavegur un soir de week-end, animation garantie !

Le plus Comptoir des Voyages

Une sortie en mer pour observer les baleines entre avril et octobre et toute l’année, des macareux, guillemots, phoques et dauphins.

Nous on adore

Barboter au milieu d’un champ de lave, dans les eaux siliceuses du Blue Lagoon. 

Retour haut