09/04/2013

Dans le désert de l'Ódádahraun, à une trentaine de kilomètres du glacier Vatnajökull, se trouve le volcan Askja, la "caldeira" en islandais. Pour atteindre le site, il vous faudra randonner à travers des coulées de lave noire et rouge brique, recouvertes de neige en hiver. Les passionnés de vulcanologie en auront plein les yeux ! Après une petite heure de randonnée, Askja émerge de ce paysage aride, quelque peu inquiétant. Volcan sous-glaciaire à l'origine, il a percé la glace, puis s'est effondré en donnant naissance à deux caldeiras qui datent de moins de deux siècles ! Le lac Öskjuvatn, d’un bleu intense, occupe la plus basse. Descendant jusqu’à 217 m, c’est le plus profond du pays. Au nord du lac, un cratère encaissé de 60 m de profondeur, le Viti qui signifie "Enfer", n’est pourtant pas très effrayant. Il abrite un petit lac d'eau tiède et opaline très apprécié pour la baignade. Pour prendre un peu de hauteur, n’hésitez pas à gravir le rempart de la caldeira. Par temps clair, vous aurez une vue splendide sur les lacs, d’immenses étendues de ponces et une succession de volcans lointains, du nord au sud.

Le plus Comptoir des Voyages

Se baigner dans les eaux laiteuses du cratère Viti situé au bord de la caldeira, en prenant soin de ne pas glisser dans la descente.

Nous on adore

Mettre la tête sous l'eau pour entendre la respiration du volcan. 

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.