7 conseils pour se fondre dans le décor

30/12/2015
1

Ne condondez pas Whisky et Whiskey

Le whiskey, au même titre que la bière, est l'autre boisson nationale de l’Irlande. Son nom vient du gaélique : Uisce beatha qui signifie "eau de vie". La principale différence entre les trois grandes familles de whisky est le procédé de distillation. En effet, le whiskey irlandais est distillé trois fois alors que son cousin écossais, le whisky ne l'est que deux fois. Quant au Bourbon produit principalement aux États-Unis, il est distillé seulement une seule fois. Le whiskey est donc à la fois plus pur, plus doux et plus subtil que ses cousins. De plus, les céréales utilisées et l'eau diffèrent selon la région dont elles proviennent ce qui rend chaque produit unique. Le whiskey se déguste sec (demandez un straight whiskey au comptoir) et se garde en bouche. D’ailleurs, les experts l’accompagnent d'un verre d'eau pour mieux apprécier chaque gorgée. Les principales marques de whiskey sont le Paddy, le Tullamore Dew, le Jameson, le Powers, le Bushmills, le plus vieux whiskey du monde...  

2

Révisez vos classiques

La musique pop rock a trouvé en Irlande une terre propice à son développement, notamment grâce à l'activité intense des musiciens traditionnels issus des couches populaires de la société. Le rock irlandais a trouvé son expression au travers d'artistes tels que Van Morrison (du groupe Them), Rory Gallagher, Phil Lynott et Gary Moore du groupe Thin Lizzy, U2, The Undertones, Bob Geldof du groupe The Boomtown Rats, The Pogues, Sinéad O'Connor et The Cranberries. Si vous avez la chance d’assister à un concert, vous ne le regretterez pas, ambiance garantie !

3

Être à l'heure parce qu'après l'heure c'est plus l'heure 

Si vous voulez être sûr de dîner tous les soirs, ne passez pas à côté de cette info : en Irlande, on dîne à partir de 18h30. En revanche, il est quasi impossible de trouver un restaurant ouvert après 20h30.

4

Garder son flegme en voiture devant un troupeau de moutons

Le conseil est d’importance alors que l’Irlande a la réputation de compter 2 moutons par habitant. Sur les routes désertes du Connemara, ne vous étonnez donc pas de croiser plus de moutons que d’humains. Mais pourquoi tant de moutons ? Parce que les pâturages sont immenses et que dans le mouton tout est bon. On fabrique les bodhráns et cornemuses avec sa peau, de délicieuses spécialités culinaires avec sa viande et les fameux pulls, kilts et tweeds avec sa laine. 

5

Éviter d'assimiler l'Irlande à l'Angleterre

Les Irlandais et les Anglais parlent la même langue, certes mais ne sont pas du même pays… La république d’Irlande ne fait pas partie de la Grande-Bretagne (Angleterre, Écosse, Pays de Galles). C’est un pays indépendant, membre de l’Union européenne. Seule l’Irlande du Nord fait partie du Royaume-Uni (Angleterre, Écosse, Pays de Galles et Irlande du Nord). Les deux pays se sont fait la guerre durant des siècles, la conquête de l’Irlande par l’Angleterre a été sanglante, cruelle, interminable et a considérablement spolié les Irlandais jusqu’au XIXe siècle. Les relations sont aujourd’hui apaisées mais le passé reste ancré dans la mémoire collective. Assimiler les Irlandais aux Anglais ou encore considérer que les deux nations appartiennent à la même entité, est la plus grande maladresse qu’on puisse commettre. D’autant que les Irlandais sont très fiers de leur culture gaélique, héritée de leurs origines celtes. Confondre l’identité irlandaise et l’identité anglaise peut vous discréditer rapidement et définitivement.

6

Restez de "glass"

Voici le moment tant attendu de goûter la fameuse Guinness, la vraie, celle qui est brassée et consommée en Irlande. Pas celle que les Irlandais exportent dans le monde après l’avoir un peu adoucie pour ne pas choquer les palais étrangers. Au comptoir, si vous commandez une Guinness sans rien préciser, le barman vous servira automatiquement une Pint de 50 cl. Si vous pensez que 50 cl de Guinness est un peu too much, pour une première fois, précisez que vous voulez une demi-pinte, c'est-à-dire a half ou a glass, un verre. Autre détail d’importance : passez vos commandes au comptoir. Si vous êtes assis à une table et que vous attendez le serveur, votre Guinness ne viendra jamais à vous.

7

Devenez bavard

Les Irlandais n’ont pas la langue dans leur poche, encore moins lorsqu’ils croisent des Français. Ne vous étonnez donc pas qu’on vous pose mille questions sur votre voyage, vos impressions, vos attentes ou qu’on vous raconte des anecdotes locales. Un proverbe Irlandais dit "l’étranger est un ami que l'on n'a pas encore rencontré". La chaleur de l’accueil n’est pas calculée, elle est sincère et vous pouvez facilement vous retrouver à discuter de tout et de rien, de la pluie et du beau temps avec des inconnus. 

Retour haut