07/12/2016

Shiraz est posée sur un plateau d’altitude fertile au milieu d’un territoire aride. Sa fondation remonte aux Achéménides et elle rivalisa de splendeur avec Bagdad au Xe siècle. Elle demeure, plus d’un millénaire plus tard, le centre principal d’une région qui est à l’origine de l’unification du plateau iranien et d’où est issue la langue persane, le farsi, parlée ici de façon particulièrement mélodieuse. Karim Khân Zand en fit sa capitale au XVIIIe siècle et remodela son urbanisme, édifiant notamment l’élégante mosquée Vakil et le bazar e-Vakil. Au cœur de la ville, c’est l’un des plus beaux bazar d’Iran, dédale de rues, de cours et d’anciens caravansérails couverts de voûtes en brique ; tissus chatoyants, pyramides d’épices et de fruits et légumes, tapis noués à la main et objets du quotidien, il offre une plongée dans l’Orient tel qu’on le rêve !

Non loin, le mausolée de Shah-e Cheragh est un haut lieu de pèlerinage : ce trésor d’architecture islamique se révèle encore plus féerique une fois la nuit tombée, quand ses minarets et son dôme turquoise sont mis en lumière. La ferveur est également au rendez-vous du côté des mausolées des grands poètes Saâdi et Hafez, deux enfants du pays. Cernés de magnifiques jardins plantés de cyprès et d’orangers, ils composent un but de promenade privilégié et il n’est pas rare d’entendre des visiteurs réciter des vers autour de leurs tombeaux. La douceur de vivre de Shiraz s’exprime aussi dans ses jardins conçus comme des visions du paradis. Si vous ne devez en visiter qu’un seul, choisissez Bagh-e-Narenjestan, le jardin de l’orangerie, et son pavillon de réception d’époque qajare d’un infini raffinement. Il faut s’attarder à Shiraz, la cité des roses et des rossignols, se perdre dans ses quartiers populaires, accepter le thé que vous offre un bazari, se joindre à un pique-nique familial à l’ombre d’un arbre, échanger avec cette étudiante qui apprend le français …

Le plus Comptoir des Voyages

S’imprégner de la vie locale en dormant dans une petite guesthouse non loin de la mosquée Nasir El Nolk.

Nous on adore

Flâner dans le bazar, s’enivrer de son ambiance et se laisser tenter par quelques merveilles.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.