Les rives de la mer Caspienne

27/11/2016

Des palmiers et des rizières, des plantations de thé grignotant les collines, des champs de coton et d’agrumes et des plages de sable blanc ou de galets : voilà un Iran inattendu que les cinéphiles auront peut-être découvert grâce au beau film de Asghar Farhadi, À propos d’Elly, qui met en scène un groupe d’amis en vacances au bord de la mer Caspienne. Cette région verte et luxuriante est en effet un lieu de villégiature très apprécié des Téhéranais.

Ambiance un peu nostalgique à Ramsar, qui fut une station balnéaire en vogue à l’époque du dernier Shah et dont le casino et l’ancien palais d’été aujourd'hui transformés en musée. Plus d'animation du côté de Bandar-e-Anzali, un port fondé par des commerçants russes à la fin du XIXe siècle qui possède un agréable front de mer et un grand marché aux poissons. La ville est entourée de lagunes qui invitent à se balader en barque pour observer les oiseaux. Lāhījān est la capitale du thé et sa fontaine centrale a la forme d’un samovar qui déverse son eau dans un verre à thé, une curiosité ! Avec ses toits de tuiles et son lac, cette bourgade bucolique incarne toute la douceur de vivre de l’arrière-pays.

À deux heures de route, le village millénaire de Massouleh est l’un des plus beaux de la région : s’étageant à flanc de montagne, ses maisons en pisé sont empilées les unes sur les autres et leurs toits plats servent de passages ou de places publiques. Une architecture singulière qui interdit de facto la circulation des voitures, ajoutant encore au charme de ce petit bout du monde qui accueille le voyageur avec une gentillesse confondante. Plus à l’ouest, la verte Qazvin fut l’une des capitales de l’empire safavide et a conservé un intéressant patrimoine architectural. Non loin, la forteresse d’Alamut est perchée au sommet d’une montagne : c’est de là que la secte des Assassins fomentait ses forfaits. Frissons garantis dans un décor d’anthologie !

Le plus Comptoir des Voyages

Explorer les vestiges d’Alamut avec un guide et se replonger dans l’histoire de la secte des Sassanides.

Nous on adore

Le calme et le caractère pittoresque du village coloré de Massouleh.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.