L'Iran en 18 dates

07/12/2016

2000 ans avant J.-C.

Aryens et Élamites donnent naissances aux peuples Mèdes, Perses et Parthes.

539 av. J.-C.

Cyrus II, dit le Grand, s’empare de Babylone et fonde l’Empire perse, s’autoproclamant "Roi des Rois".

518 av. J.-C.

À l’apogée de l’Empire, Darius Ier fonde la cité de Persépolis.

331 av. J.-C.

Alexandre le Grand met fin à l’Empire perse achéménide.

190 av. J.-C.

Les Parthes prennent le pouvoir en renversant la dynastie hellène des Séleucides.

224

Le Perse Ardashir prend le pouvoir et fonde l’Empire sassanide.

VIIe siècle

Les Omeyyades conquièrent la région et importent l’islam et la graphie arabe.

XIe-XIIe siècle

Turcs seldjoukides et Mongols se succèdent après avoir chassé les Arabes.

1381

Tamerlan devient l’empereur d’un grand territoire incluant l’Iran, c’est le début du règne des Timourides.

1501

Chah Ismaïl Safavi fonde l’Empire safavide, annexe l’Irak et impose le chiisme duodécimain comme religion d’état.

1925

Sur fond de domination russe et britannique, le colonel Reza Khan se fait proclamer chah après un coup d’État militaire, inaugurant la dynastie des Pahlavis.

1934

Le royaume de Perse est renommé Iran. Le pays s’occidentalise.

1979

Après plusieurs années de durcissement du régime, le chah Mohammad Rez s’exile. L’ayatollah Khomeyni rentre au pays. Le 1er avril, la République islamique d’Iran est proclamée.

1980-1988

Guerre Iran-Iraq avec un bilan humain terrible (environ 1 million de morts) et une radicalisation accrue de l’Iran qui l’isole de la scène internationale.

3 juin 1989

Mort de Khomeyni, le jour devient férié. Khamenei lui succède. La même année une fatwa est prononcée contre Salman Rushdie.

2003

Chirine Ebadi, première femme juge iranienne avant d’être évincée à la révolution islamique, reçoit le prix Nobel de la Paix.

2006

Le président conservateur Mahmoud Ahmadinejad annonce la reprise des activités nucléaires qui valent au pays de nouvelles sanctions internationales et un blocus économique.

2015

Sous l’impulsion du nouveau président Hassan Rohani, un nouvel accord international clôt la crise du nucléaire iranien. Les sanctions sont progressivement levées et le pays s’ouvre.

Retour haut