Guide de l'Iran central et du désert

D’abord, il y a Ispahan, surnommée la « moitié du monde », nesf-e jahân, rime avec Esfahân en persan. La capitale de la dynastie Safavide est tout simplement l’une des plus belles villes du Moyen-Orient. Puis, il y a Yazd, une ancienne cité caravanière teintée de mysticisme qui offre l’occasion de s’initier au zoroastrisme, entre temples de feu et tours du silence. Enfin, il y a le grand désert salé du Dhasht-e Kavir, océan minéral parsemé de quelques petites oasis où le temps semble s’être arrêté …

Retour haut