Guide de l'Iran central et du désert

D’abord, il y a Ispahan, surnommée la « moitié du monde », nesf-e jahân, rime avec Esfahân en persan. La capitale de la dynastie Safavide est tout simplement l’une des plus belles villes du Moyen-Orient. Puis, il y a Yazd, une ancienne cité caravanière teintée de mysticisme qui offre l’occasion de s’initier au zoroastrisme, entre temples de feu et tours du silence. Enfin, il y a le grand désert salé du Dhasht-e Kavir, océan minéral parsemé de quelques petites oasis où le temps semble s’être arrêté …

Kashan

Autrefois une oasis très prospère sur la route de la soie, la petite ville de Kashan a conservé de son âge d’or de belles demeures aux allures de palais.

Lire la suite
Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.