Nos petits secrets à Bali

08/02/2014

SIDEMEN ET ENVIRONS

À Sidemen, c’est toute la vie rurale balinaise qui s’offre à vous. Au programme : balades dans les rizières, ascension du “Nombril du Monde" et pour finir, méditation à Besakih. Caressant les vallées fluviales et les rizières de l’est de Bali, la célèbre Sidemen Road serpente au cœur d’une Indonésie pittoresque, offrant des panoramas splendides. Par temps clair, partez en trek à l’ascension des 3142 m du mont sacré Agung. Méditez dans le temple Besakih, le plus important de Bali. Arrêtez-vous au village culturel et artistique de Sidemen qui est le point de départ de randonnées dans les verdoyantes rizières alentour. Plus au sud, la capitale régionale Semarapura, a gardé de l’époque précoloniale, le merveilleux palais de justice Kertha Gosa.

LA MAISON DE M. PUTU

S’offrir un séjour dans une maison traditionnelle balinaise, c’est aussi l’occasion de prendre un cours de cuisine traditionnelle  et de faire de belles rencontres. L’endroit est idéal pour ceux qui veulent vivre à l’heure balinaise et profiter de conseils avisés de Balinais pure souche. La maîtresse de maison vous accueillera avec simplicité et naturel dans cette maison traditionnelle du petit village d’Undisan. Vous pourrez en profiter pour prendre des cours de cuisine et apprendre tout le savoir-faire indonésien. Sachez aussi qu’en logeant chez une famille balinaise, vous contribuez à l’amélioration de son quotidien. 

AMED

À l’est de Bali, vous trouverez  le petit village de pêcheurs d’Amed. Ici, les gens vivent des salines encore en activité et de la pêche dans cette zone géographique très aride mais accueillante. La côte aux plages de sable noir est ponctuée de bateaux en bois… et de charmants petits cafés. À 16 km au nord d’Amed, la ville de Tulamben offre un excellent site de plongée. Palmes aux pieds, c’est l’épave du Liberty que vous irez explorer. C’est un ancien cargo américain de 100 mètres de long, dorénavant habité par une faune exceptionnelle, notamment des coraux. Il n’est qu’à 50 mètres au large, autant dire qu’il est un site très prisé des plongeurs.

MENGWI

Au temple Pura Taman Ayun de Mengwi, les autels et les merveilleux sanctuaires à toits superposés sont les symboles des montagnes et temples balinais… À l’ouest de Bali, la ville de Mengwi a été jusqu’au XIXe siècle la capitale du puissant royaume éponyme. Depuis votre accueillante maison d’hôtes, partez découvrir à vélo l’immense temple d’État, dont le nom Pura Taman Ayun signifie "temple dans un beau jardin". Ce monument hindouiste a été érigé en 1634 au centre d’un bassin. Au milieu d’un vaste espace de pelouse, ses autels et merus (des sanctuaires à toits en pagode superposés) symbolisent les montagnes balinaises et les temples principaux. Les fidèles y prient, coupés du monde extérieur, comme s’ils étaient en pleine nature, parmi les "originaux". Le meru le plus haut, à onze étages, symbolise le Gunung Batukau, la deuxième montagne de l’île après le Gunung Agung. 

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.