Abécédaire pratique

24/12/2016

Argent

La monnaie nationale est la rupiah (Rp) ou roupie indonésienne (IDR – Indonesian Roupiah).
La monnaie est très bien scindée. Il existe des pièces de 50 à 1000 Rp, et des billets allant de 1000 Rp à 100 000 Rp. Ayez toujours sur vous des petites coupures. On vous rendra plus facilement la monnaie.
Le change de l’euro se fait aisément partout en Indonésie. Préférez les bureaux de change, plus intéressants au niveau des commissions que les banques. Mais restez toujours vigilant. Comparez les commissions et recomptez la monnaie rendue ! Les chèques de voyage en euros, plus intéressants pour le taux de change, sont aussi de plus en plus difficiles à changer.
Les commerces acceptent généralement les règlements par carte bancaire (attention aux commissions). On trouve également de nombreux DAB. Veillez à toujours disposer sur vous d’espèces en bon état. Les billets abîmés sont souvent refusés.

Conseils d’alimentation

Le riz, le piment et le poisson (séché, fumé ou réduit en pâte) sont la base de l’alimentation de cet archipel équatorial, dont le nasi goreng (mélange de riz, de légumes et de viandes) est le plat national. Les viandes, légumes, fruits et épices, sont très présents et colorent la cuisine indonésienne.

Si vous êtes sensibles du palais (ou du colon !), évitez la cuisine de Sumatra connue pour être particulièrement épicée. Pour les végétariens, courez à Bali réputée pour ses plats de légumes et ses salades de fruits frais. Pour être sûr de la fraîcheur des crudités, préférez les restaurants de bon standing.

Attention ! Le glutamate de sodium, souvent utilisé pour exalter les saveurs des plats, est fortement déconseillé pour les personnes cardiaques ou hypertendues. La saumure a le même effet.

L’eau du robinet n’est pas potable, la meilleure garantie d’une eau sans germes reste l’eau minérale en bouteille. Hors des zones touristiques, on peut purifier l’eau à l’aide de pastilles du type Aquatabs, ou la faire bouillir une vingtaine de minutes avant de la consommer… Dans les restaurants et les warung (ce sont de petits restos-boutiques), vérifiez que vous recevez de l’air putih (eau propre à la consommation)... Pour les jus de fruit frais, demandez qu’ils ne soient pas coupés à l’eau et bien entendu, vous devez renoncer aux glaçons. Un petit conseil de savoir-vivre : si vous buvez en compagnie d'Indonésiens, attendez que l'on vous y invite.

Couverture GSM

Nous vous conseillons de vous renseigner auprès de votre opérateur sur les conditions d’accès au réseau local.

Décalage horaire

L’Indonésie s’étendant sur trois fuseaux horaires (ouest, centre et est), il y a donc de 5 à 8 heures de décalage avec la France.
En hiver, quand il est 12h à Paris, il est 18h à Jakarta et à Bali, 19h à Denpasar et 20h à Manokwari.
En été, quand il est 12h à Paris, il est 17h à Jakarta et à Bali, 18h à Denpasar et 19h à Manokwari.

Électricité

110 ou 220 volts. Prises de type européen standard ou britannique (3 fiches). Il faut impérativement emporter un adaptateur universel. 

Horaires

Bureaux et administrations ouvrent en général du lundi au jeudi, de 8h00 à 15h00 (ou de 9h à 16h), et le vendredi de 8h à 11h. Les banques sont ouvertes du lundi au vendredi, de 8h à 15h, et les bureaux de change sont ouverts tous les jours, souvent tard le soir.

Les boutiques, ouvertes toute la semaine, baissent le rideau vers 19h (de nombreux commerces ferment le vendredi après-midi). Les Indonésiens étant très matinaux (vers 6h), ils sont donc aussi couche-tôt. Après 22h, tout est plus calme.

Internet

Cybercafés en ville et dans les principaux centres touristiques.

Poste

La poste indonésienne est généralement fiable et efficace. Les bureaux sont ouverts tous les jours, sauf le dimanche, de 8h à 16h. Dans les petites villes, ils ferment plus tôt les vendredi et samedi. Les timbres s’achètent dans les bureaux de poste. Délai d’acheminement d’une lettre pour l’Europe, une dizaine de jours.

Pourboires

Le pourboire sera à votre bon vouloir, selon votre satisfaction et les circonstances. Comptez 5000 Rp pour un porteur. Laissez un pourboire de 25000 Rp aux chauffeurs. Un moindre mal compte tenu du stress qu’ils vous évitent. Multipliez par deux pour les guides.

Les hôtels et restaurants facturant déjà 10 à 20% en sus pour le service (redistribués en principe au personnel), les pourboires n’y sont pas obligatoires.

Téléphone

Pour appeler l’Indonésie depuis la France, composer 00 + 62 + l'indicatif de zone (21 pour Jakarta, par exemple) + le numéro de votre correspondant.
Pour appeler la France depuis l’Indonésie, composer 00 + 33 + le numéro à 9 chiffres de votre correspondant (sans le 0 initial).
Pour les appels intérieurs, toujours composer l’indicatif de zone précédé de 0.

Temps de vol

Les vols directs France-Indonésie n’existent pas. Selon les compagnies aériennes (Cathay Pacific, Qatar Airways, Emirates, Garuda Indonesia, Malaysia Airlines…), vous aurez une escale à Singapour, Kuala Lumpur, Bangkok ou Hong Kong par exemple. Avec une escale, comptez entre 11 et 13h pour le 1er vol, puis entre 2 et 5 h pour la seconde partie du vol à destination de Denpasar (Bali) ou de Jakarta (Java).

Retour haut