A goûter, siroter...

31/12/2013

À BOIRE…

L’eau du robinet n’étant pas potable, buvez de l’eau minérale en bouteille (dument capsulée). Pour un côté plus festif, penchez (avec modération) pour la bière nationale indonésienne, la Bintang. Pour un vin de très bonne qualité, il vous faudra dépenser le prix de (très) nombreuses bières. A moins que vous ne vous sentiez Balinais le temps d’une soirée ; l’arak (vin de riz fermenté légèrement alcoolisé) étant la boisson des hommes de l’île.

Pour les boissons non alcoolisées, goûtez au lassi, une boisson indienne à base de lait fermenté aromatisé. Le café (kopi) local est une autre possibilité, tout comme le thé au jasmin.

À MANGER…

A base de riz, de poisson, de viande ou de légumes, en bouillie ou à la vapeur, nombre de mets indonésiens et de modes de préparation s’offrent à vous. Vous ne pourrez pas échapper au plat national, le nasi goreng, un mélange de riz frit, d’œufs, de petits morceaux de légumes et de crevettes, ou de viandes selon le chef. D’île en île, vous voyagerez au cœur des saveurs de l’archipel…

Sumatra et sa cuisine volontiers épicée, sera un test pour vos papilles. Dégustez le nasi padang (riz de Padang), un plat de riz blanc auquel on ajoute, selon son humeur, diverses préparations de viande, poisson, crevettes, œufs… Salivez à la douce odeur du gulai kambing, une fricassée de mouton au lait de coco, ou d’un rendang, ragoût de bœuf aux épices et au lait de coco.

A Java, on goûtera le tumis kangkung, liserons d’eau revenus à la pâte de crevette terasi ; un ayam goreng, poulet frit aux nombreuses variantes ; ou la spécialité de Yogyakarta, un gudeg, dont la base est le fruit du jaquier cuit dans du lait de coco.

A Bali, vous vous délecterez de sa version de la rijsttafel (table de riz) mise au point par les Hollandais à partir du nasi padang : du riz blanc et une vingtaine de plats divers avec des condiments (dont l’inévitable purée de piment, le sambal). Et s’il vous reste une petite place, craquez pour le babi guling, le porcelet rôti.

BIZARRE, BIZARRE…

Aurez-vous l’audace de passer outre l’aspect peu ragoutant du légendaire daluman ? Plus d’un touriste a passé son chemin… C’est une boisson verte à l’aspect de vase, tremblante comme de la gélatine. Hummmm... Riche en chlorophylle, mélangée à du lait de coco et du sirop de palme, cette décoction, étonnamment délicieuse, est censée prévenir le cancer de l’estomac.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.