9 conseils pour se fondre dans le décor

25/12/2013

1
METTEZ-VOUS AU GADO-GADO ! 

C’est LE plat national ! Il revient sur tous les menus qui se respectent. Ce plat est composé de pousses de soja à la vapeur accompagnées de légumes et d'une sauce pimentée aux cacahuètes. Parce qu’on est sympa, on vous file un petit tuyau, Sachez que le mot nasi est la traduction littérale du mot … riz ! Testez aussi les satay, de petites brochettes relevées juste comme il faut, composées de poulet ou de porc et toujours servies avec une extraordinaire sauce de cacahuètes !

2
INITIEZ VOS NARINES !

Partout, vous verrez des clous de girofle en train de sécher sous le soleil ! Les Indonésiens en font d’ailleurs une kretek, une cigarette qui constitue à elle seule un des arômes principaux de l’Indonésie. On aime ou on déteste. Les kretek dégagent une odeur qui surprend au début, mais… on s’y habitue ! Vous ferez toujours plaisir en offrant une de ces cigarettes à un Indonésien. Si vous souhaitez en rapporter, sachez qu’elles ne se conservent pas très longtemps, achetez-les au dernier moment. Notez qu’on trouve également des cigares locaux de bonne qualité à un prix défiant toute concurrence.

3
JAMAIS SANS MES PMT !

L'Indonésie, c’est un paradis pour les plongeurs ! Au choix, on explorer les fonds marins des îles, récifs, atolls de corail,  au large de Bunaken, au nord des Célèbes, les fonds de l'île Menjangan au nord-ouest de Bali, sans oublier les épaves dont le USS Liberty, à Tulamben, sur la côte nord-est de Bali pour suivre les poissons-lune. Si la plongée en bouteille reste assez onéreuse, l’équipement Palmes/Masque/Tuba (PMT) s’emporte ou se loue très facilement. L'archipel regorgeant d'endroits peu profonds et magnifiques à explorer en apnée comme le récif de corail de Gili Trawangan à Lombok, il serait criminel de ne pas en profiter !

4
A CHACUN SA ROUTE !

L’Indonésie est une mosaïque de peuples et d’ethnies. Plus de 300 y seraient représentées ! Mais c’est la religion qui rythme la vie. Si l’Indonésie est le premier pays musulman du monde avec 200 millions de croyants, Bali fait figure d’exception en étant la seule île hindouiste à 93%. Le premier des cinq principes qui constitue l'idéologie de l’État est la croyance en un Dieu unique. La constitution garantit d’ailleurs la liberté de culte et ne fait référence à aucune religion en particulier mais le gouvernement n’en reconnaît que six : l'islam, le protestantisme, le catholicisme, l'hindouisme, le bouddhisme et le confucianisme. Les Indonésiens sont obligés de choisir l'une des ces six religions, qui sera mentionnée sur leur carte d'identité…

5
SAVOIR-ETRE

Le b.a.-ba du savoir-être made in Indonesia. Dans la mesure du possible, évitez de montrer les gens du doigt (comme chez nous !), ne touchez pas la tête d'un enfant car elle est sacrée. Pensez à enlever vos chaussures avant d'entrer dans un lieu sacré ou une habitation. Utilisez votre main droite lorsque vous recevez ou donnez quelque chose. Et évitez absolument les tenues légères dans les temples par respect envers la population. Enfin, ne lésinez pas à donner une obole à l'entrée des temples, car cela permet de les entretenir…

6
RESPECTEZ LES TRADITIONS

Les Balinais étant très croyants, très ouverts d’esprit et tolérants, ils acceptent volontiers les touristes pendant leurs cérémonies. Tant que vous respectez leurs traditions. Les trois principales cérémonies sont celle de l’odolan qui célèbre l’anniversaire de chacun des temples de l’île (20 000 au total !). Au cours de cette cérémonie les esprits descendent du paradis pendant 3 jours, pour manger, assister à des danses, à des combats de coqs et autres festivités rythmées par la prière, le son du gamelan, les danses et les théâtres de marionnette. La cérémonie du limage de dent est un rite de passage hindouiste qui marque la transition entre l’enfance et l’âge adulte, elle a lieu en juillet et aout pour se débarrasser des mauvais esprits et être spirituellement et physiquement plus beau. Quant à la cérémonie de la crémation, elle se déroule comme un jour de fête, dans la gaieté. C’est la plus importante. Le corps du défunt est accompagné par un cortège bercé par le son du gamelan suivant tout un rituel pour éviter que l’âme du défunt ne se perde en chemin. La plupart des hôtels disposent d’un calendrier des cérémonies et pourront vous renseigner si vous désirez assister à l’une d’entre elles.

7
SARONG STYLE !

LE vêtement traditionnel mixte de l’Indonésie et plus de l’Asie du sud-est en général. Il s’agit d’une pièce de tissu d’environ 1 mètre sur 2, que l’on noue autour de la taille, comme un paréo. A Bali, la différence est que les femmes nouent leur sarong sur le coté tandis que les hommes le nouent sur le devant. Les sarongs peuvent également être utilisés comme décoration murale, écharpe, porte-bébé, nappe…  Notre conseil : achetez un sarong au début de votre voyage et ayez le toujours avec vous. Vous vous en servirez pour cacher vos jambes lors de la visite d’un temple. Sinon, vous devrez en louer à chaque visite !

8
ADOPTEZ LE VICHY, EN NOIR ET BLANC, S'IL VOUS PLAIT !

À Java et à Bali dans tous les temples, vous verrez un tissu à damier noir et blanc couvrant les statues et ornant les temples. Le Poleng, son nom indonésien, fait partie des offrandes qu’on fait dans les cérémonies, il protège contre les démons. Les deux couleurs symbolisant le bien et le mal, c’est une parfaite illustration du yin et yang. Selon la vision des Balinais, le mal et le bien, le faste et le néfaste sont intimement liés dans la vie, l’essentiel étant de maintenir un équilibre entre les deux forces pour que règne l’harmonie. Autant dire que vous ferez sensation avec un maillot de bain ou une robe en vichy noir et blanc !

9
MANGEZ DES FRUITS !

Fruit du serpent, maracuja, mangoustan, ramboutan, … L’Indonésie a la chance de cultiver une grande variété de fruits tropicaux ! Le ramboutan aussi appelé "litchi chevelu" est de la taille d’une balle de ping-pong. Le Salak, aussi nommé le "fruit du serpent" pousse exclusivement à Java et à Sumatra, il possède une texture croustillante et une saveur sucrée souvent utilisé en salade, en soupe ou en sirop. Quant au mangoustan, surnommé "le fruit de la reine", il en existe plus d’une centaine de variétés. Nous, on trouve qu’il est le meilleur fruit du monde !

Retour haut