Votre valise pour les Canaries

13/07/2016

À emporter

Sans surprise, vous penserez d’abord à emporter tout ce qui se rapporte au soleil et à la mer (lunettes, chapeau, crème solaire), ou rien… car les stations balnéaires sont largement pourvues en boutiques adéquates !Ne négligez pas la paire de bonnes chaussures pour préserver vos petons lors des ascensions vers les sites volcaniques. Si la plage permet certaines excentricités, à l’intérieur du pays une tenue confortable et correcte convient mieux.

Savez-vous que l’on supporte mieux la chaleur dans des vêtements légers mais amples ? Le corps peut l’évacuer dans une certaine mesure mais il a besoin d’être soutenu dans son effort. Un tissu ample capte l’air ambiant, plus frais que celui de votre corps, et crée une vague rafraîchissante !

À rapporter

Quand il ne provient pas d’ailleurs, l’artisanat canarien est de bonne qualité. Quelques techniques se perpétuent telles que la broderie et les dentelles (Gran Canaria, Tenerife, La Palma). Les femmes produisent encore à Vilaflor des patas de mosca de fils multicolores. La soie est la spécialité de La Palma dont les produits sont commercialisés dans les stations balnéaires de tout l’archipel.

Issue des savoir-faire guanches, la vannerie de fibres de palmiers fournit abondamment les marchés en chapeaux, nattes et ustensiles ou des cages pour serins en osier ou bois de pin. Il en est de même pour la poterie destinée essentiellement à un usage domestique ou rituel (pintadera). La céramique guanche est cependant renommée et souvent incisée de motifs abstraits d’origine berbère (La Palma, La Gomera, Gran Canaria, Tenerife).

D’outil du quotidien, le naife, un couteau dont le manche en bois est incrusté (os, nacre, métal, alliages de métaux) est devenu un objet de collection. Certaines pièces peuvent atteindre des prix conséquents. Sur les marchés artisanaux de Teror (Gran Canaria), d’Haria et de Teguise (Lanzarote), les artisans locaux sont bien représentés. Enfin, en vrac, des conserves : miel de palme, sauces rouges et verte… du rhum de Gran Canaria.

Retour haut