Peuples et institutions

15/07/2016

Politique

L'archipel des Canaries se trouve à 1 250 km de l'Espagne dont il est avec les îles Baléares, Ceuta et Mellila, l’un des derniers territoires en dehors de la péninsule. Les sept îles qui le composent sont scindées en deux provinces et constituées en communauté autonome : Las Palmas (îles orientales) qui comprend Gran Canaria, Lanzarote et Fuerteventura et celle de Santa Cruz (îles occidentales) avec Tenerife, La Palma, El Hierro, La Gomera. Elles sont administrées par le gouvernement des Canaries dont le siège est alternativement situé à Las Palmas de Gran Canaria et Santa Cruz de Tenerife. Le transfert des pouvoirs s'opère tous les quatre ans en même temps que la constitution d’un nouveau gouvernement. Le parlement est composé de 60 députés élus à la proportionnelle par les Canariens. Le processus est complexe, les pourcentages de votes variant en fonction des îles. Un Conseil consultatif siège à La Laguna.

Économie

Croissance  : 1,3 % (, 2014)
Taux de chômage : 28,56 % (Commission européenne, 2015)
Taux d’inflation : environ -0,98 % (inflation de l’indice des prix (IPC) en Espagne, 2016) % (ISTAC, 2016)

Le tourisme représente la première ressource économique de l’archipel(20 % du PIB et 25 % de l’emploi en 2014). Le marché de l’emploi fortement lié à la fréquentation touristique connaît des variations sensibles qui impactent tout le pays. L’écart est net entre le PIB par habitant des Canaries et celui de l’Espagne et sa balance commerciale est traditionnellement déficitaire.

L’agriculture est en perte de vitesse. Elle ne participerait plus que pour 1,5 % au PIB (80 % pour les services). Seules 10 % des terres sont cultivées. Céréales, vigne, tabac, fleurs, légumes et fruits notamment la banane destinée au marché national. L’exode rural a entraîné la désertion des pâturages et l’abandon partiel du pastoralisme. Vin et fromages conservent leur notoriété, certains produits bénéficiant d’AOP.

L’industrie pèse peu dans l’économie canarienne. Seules les activités portuaires sont en expansion en raison de la situation géographique privilégiée de l’archipel. La pêche industrielle est armée essentiellement de bateaux étrangers (Russie, Corée, Japon). La plus grande raffinerie de pétrole d’Espagne se situe à Tenerife.

Peuple

L’origine des premiers peuplements a longtemps posé question. Des recherches récentes ont pu démontrer qu’il existait un patrimoine génétique commun entre les peuples berbères du Maroc et les Guanches canariens. Ils auraient posé le pied sur l’archipel dans la seconde moitié du premier millénaire avant l’ère chrétienne. Il est probable que nombre d’autres communautés africaines ou méditerranéennes aient composé ensuite un peuple métissé.

Les îles Canaries comptent plus de 2 millions d’habitants dont 12 % d’étrangers (2012) concentrés dans les deux plus grandes îles : Gran Canaria et Tenerife.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.