Les Canaries en 15 dates

15/07/2016

 

Antiquité

On situe les Canaries aux limites du monde connu. Elles sont baptisées îles Fortunées. Les Gaunches, berbères venus d’Afrique du Nord colonisent l’île à une période encore inconnue.

IIe siècle

Ptolémée établit le méridien 0° sur l’île d’El Hierro appelée île du Méridien.

1402

Débarquement de Jean de Béthencourt et début de la conquête espagnole.

1478

Annexion des Canaries à la couronne espagnole.

1492

Christophe Colomb fait halte à La Gomera avant de poursuivre son périple. 

1493

Le dernier bastion de Tenerife cède.

XVIe s.

La piraterie opère de régulières razzias dans les îles. 

XVIIe s.

Vagues d’émigration canariennes en direction du Nouveau Monde en particulier Cuba et le Vénézuela.

XVIIIe s.

Tête de pont entre la vieille Europe et les Amériques, partiellement défrichées et cultivées, les îles Canaries vivent une période faste.

1852

La province espagnole est dotée de deux districts et deux capitales. Depuis 1833 en effet, l’Espagne est organisée en provinces, chacune dotée d’une capitale. Santa Cruz de Tenerife est alors investie de cette fonction au grand dam de Las Palmas. La rivalité prendra fin avec la constitution de deux districts et une alternance des pouvoirs.

1929-1930

Les infrastructures se développent sous la dictature de Primo de Rivera (construction des premières routes, implantation de cultures intensives de bananes et tomates).

18 juillet 1936

Franco quitte Tenerife et rejoint l’insurrection militaire des généraux Mola et Goded.

1978

Création de la Juntas de Canaria, une première marche vers l’autonomie.

1982

L’archipel est enfin autonome, constitution du premier gouvernement canarien.

1993

Constitution de la Coalition canarienne.

Retour haut