Santé à l'île Maurice

02/05/2015

Vaccins obligatoires

Aucun vaccin n´est exigé à l´arrivée, sauf contre la fièvre jaune pour les voyageurs ayant récemment séjourné dans un pays où la maladie est présente sans que la vaccination y soit obligatoire (ce qui est le cas de la Tanzanie ou du Kenya, par exemple, concernant les voyageurs y ayant fait un safari avant leur séjour balnéaire).

Paludisme

S'il n'est pas totalement absent de l'île Maurice, on peut considérer qu'il l'est des zones touristiques, a fortiori depuis l'intense « démoustication » qui a suivi l'épidémie de chikungunya de 2005-2006. Il pourrait réapparaître ponctuellement, en particulier en période post-cyclonique, et nécessiter la prise de Nivaquine. Dans tous les cas, l'utilisation de répulsifs actifs est nécessaire (dengue très présente et risque de réactivation du chikungunya, virus Zika).

Vaccins conseillés

Diphtérie, tétanos, coqueluche, poliomyélite, hépatites A et B, rougeole (pour les enfants).

Autres risques

Ce sont les risques infectieux, comportementaux et environnementaux qui ont été décrits dans nos recommandations générales. En particulier, ceux liés à l'alimentation, aux bains en mer, à la plongée et au soleil.

Si, après leur lecture, vous n'avez pas trouvé réponse à toutes vos questions, vous pouvez les poser au docteur Adida : écrire au Docteur Michel Adida
Retour haut