Lexique de survie à l'île Maurice

05/05/2015

Les Mauriciens jonglent entre le créole, le français et l’anglais, auxquels s’ajoutent le bhojpuri, un dérivé d’hindi et le mandarin. Le créole est la langue de la vie quotidienne et rien ne rendra un Mauricien plus heureux que d’entendre un touriste pratiquer sa langue.

Au minimum

Bonjour : Bonzour

Bonsoir : Bonswar

Comment ça va ? : Ki manière ?

Bien merci : Mon bien, mersi

D’accord : Correc

Je ne comprends pas : Mo pas comprend

À votre santé ! : Tapeta ! ou Alavot !

Bravo !

Un gros problème : Enn mari traka

Faire une pause : Kas ene poz

Je t’aime : Mo content toi

Quelques mots propres aux Mauriciens :

Ayoo : Un petit mot très populaire pour exprimer la joie, la tristesse, la surprise…

Mari : Cet adverbe exprime un haut degré d’intensité.

Tabagie (une) : Vous trouverez des tabagies sur toute l’île. Version mauricienne de l’épicier du coin, ces échoppes souvent situées sur les bords de route proposent tabac et cigarettes mais aussi snacks, boissons, produits de première nécessité…

Trouloulou : Les Mauriciens appellent les crabes de terres les crabes trouloulou.

Épatez vos amis

Les sirandanes, des devinettes créoles pleines de poésie, sont très populaires à Maurice. En voici deux.

Kat pat mont lao kat pat. Kat pat alé, kat pat resté… ki été ça ? Lisyin lao sez.

Quatre pattes sur quatre pattes. Quatre pattes s’en vont. Quatre pattes restent. Qui suis-je ? Un chien sur une chaise.

Tou lé zour mo mett zoli zoli linze mais zamé mo sorti déor pou al tchaké… ki été ça ? Lili

Tous les jours, je mets ma plus belle robe, mais je ne sors jamais. Qui suis-je ? Un lit.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.