Le Morne Brabant

07/05/2014

La fière silhouette basaltique du Morne Brabant, source d’inspiration pour de nombreux artistes locaux, se dresse à l’extrémité de la péninsule la plus photographiée de l’île Maurice. D’à peine 550 m d’altitude, cet ancien volcan est bordé d’une frange de plages idylliques et domine un superbe lagon ceint d’une barrière de corail.

À l’aube, réalisez l’ascension du Morne, avec un guide car le domaine est privé (environ 3 heures). Cette randonnée conduit sur des pentes abruptes percées de cavernes et parsemées d’une intéressante végétation endémique. De juin à octobre par exemple, la floraison du trochetia couvre le maquis de fleurs rouges, surnommées “boucles d’oreille” en raison de leur forme ! Sauvée d’une disparition programmée par un botaniste dans les années 1970, cette plante est devenue l’emblème de l’île Maurice.

Le Morne Brabant a, dans le passé, servi de refuge aux esclaves qui s’enfuyaient des plantations et qu’on appelait alors les "marrons" ou "nègres marrons". Il représente à ce titre un lieu de mémoire pour les Créoles comme l’est l’Aapravasi Ghat de Port Louis pour les Indiens. Deux symboles culturels inscrits au patrimoine de l’UNESCO.

La côte est très appréciée des passionnés de sports nautiques. Les surfeurs se retrouvent en nombre entre juin et septembre à Tamarin, les kite surfeurs préférant le Morne et les pêcheurs au gros les eaux poissonneuses d’octobre à avril.

Vous pourrez lors d’une excursion observer le ballet gracieux des dauphins fins-becs de la baie de Rivière-Noire et de Tamarin ou visiter ses vastes marais salants. Les eaux cristallines miroitent dans… 2 586 bassins de basalte. Spectaculaire !

Le plus Comptoir des Voyages

Notre hébergement atypique, le Lakaz Chamarel. 

Nous on adore

Visiter la rhumerie de Chamarel et photographier les Terres de Couleurs.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.