Cap Malheureux et ses îlots

07/05/2015

Le littoral du nord de l’île ne joue pas les stars. Sur les quelques kilomètres qui séparent Grand Baie à l’ouest de Grand Gaube à l’est de l’île, les plages aux sables dorés laissent place à une côte sauvage, aux concrétions rocheuses déchiquetées par les flots. Ce cauchemar des marins réserve de belles surprises : anses et criques secrètes se succèdent. Les hameaux de pêcheurs se nichent dans quelques-unes d’entre elles. Cap Malheureux est de ceux-là et vous apprécierez sa douceur de vivre. Sa baie s’ouvre sur un chapelet d’îles qu’il faut aborder une à une pour la journée.

L’île Coin de Mire est ainsi appelée en raison de sa forme singulière qui évoquerait la cale qui maintient la visée d’un canon. Solitaire, désolée, bordée de falaises abruptes, l’île accueille de rares spécimens de l’oiseau paille en queue reconnaissable à ses plumes longues et effilées.

Une toute autre atmosphère règne sur l’île Plate. Ses belles plages et ses fonds aux reliefs variés ont transformé ce site de quarantaine pour les marins en repaire d’amateurs de snorkeling et plongée sous-marine. Dans les eaux sinuent les géants de la faune océanique : requins, thons, barracudas…

Deux réserves naturelles ont été crées sur l’île Ronde et l’île aux Serpents. Si toutes deux sont des sanctuaires ornithologiques, la plus riche d’entre elles est sans doute l’île Ronde. Elle possède une flore endémique propice à la survie d’animaux qui n’existent nulle part ailleurs comme le boa de Schelgel. Pour assurer la préservation de ces îles, il n’est pas permis d’y aborder.

Le village de pêcheurs de Grand Daube est connu pour son savoir-faire dans la construction de pirogues en bois de jacquier.

Le plus Comptoir des Voyages

Louer un appartement design, en famille ou entre amis.

Nous on adore

Assister à la messe dans l’église au toit rouge de Cap-Malheureux en compagnie des Mauriciens.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.