06/05/2015

La côte qui relie Grand Daube à Belle Mare reflète tout à la fois les contradictions et les potentiels de l’île Maurice. Alternant villages de pêcheurs et enclaves touristiques, elle ne sait quel parti choisir jusqu’à Roches Noires où se déploient ses plus beaux atouts.

En descendant vers Belle Mare, le paysage s’apparente à une carte postale. Les plages défilent, agréablement ombragées par les casuarinas aux fines brindilles verdoyantes. La longue plage publique de Belle Mare est volontiers fréquentée par les Mauriciens. Les vestiges d’un ancien four à chaud rappellent qu’autrefois la récolte des coraux constituait une source non négligeable de profit. La chaux était alors indispensable pour la fabrication du sucre, l’élaboration des engrais et la construction.

La ville demeure paisible et charmante et s’enorgueillit d’un building improbable en ces lieux, vitrine surdimensionnée pour les grandes marques internationales du prêt-à-porter. Elle est également réputée pour sa gastronomie, mariage élégant et surprenant des cuisines créoles et européennes. Elle accueille chaque année un festival culinaire initié par Bernard Loiseau et perpétué par sa femme Dominique.

Au large, l’île aux Cerfs a été aménagée pour servir de refuge intime aux amateurs de golf et de plages privées. Introduit en 1844 par les Britanniques, le golf est par ailleurs une institution dans l’île et particulièrement à Belle Mare qui possède 4 parcours internationaux.

La passe de cette station réputée est connue pour son relief extrêmement mouvementé. Il promet aux plongeurs des parcours étonnants dans un univers tourmenté de vallées, canyons, tombants, éboulis, hauts-fonds… Riches en coraux et en algues, les eaux sont peuplées d’une faune exceptionnelle, du plus petit de ses représentants aux plus massifs dont les impressionnantes carangues. Le “Jardin Japonais” et le Château constituent deux sites de la passe remarquables accessibles aux plongeurs de niveau 1.

Le plus Comptoir des Voyages

Privatiser un catamaran et mettre le cap sur l’île aux Cerfs pour la journée avec une pause déjeuner langouste sur la plage, les pieds dans l’eau sur un coin de l’île encore inexplorée.

Nous on adore

Plonger dans la passe de Belle Mare et lister les poissons multicolores.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.