Volcans de la Sierra Madre

03/02/2018

Le Guatemala est un pays de volcans, pour le meilleur et pour le pire. On ne compte plus les éruptions qui ont détruit des villes entières, à commencer par Antigua et Guatemala City. La plupart des volcans guatémaltèques, une trentaine au total, dont trois en activité – le Pacaya, le Fuego et le Santiaguito – font partie de la Sierra Madre, un massif qui traverse aussi le Mexique voisin.

Ces volcans, sacrés pour les Mayas, façonnent les paysages de l’ouest du Guatemala. Antigua ne serait pas ce qu’elle est si elle n’était pas entourée de trois cônes majestueux. Le constat s’impose aussi pour le lac Atitlán, vanté pour sa beauté, qui doit beaucoup au reflet des volcans dans ses eaux calmes et limpides. Accessible à tous, l’ascension du San Pedro à 3020 m d’altitude fait partie des activités incontournables d’un séjour au bord du lac Atitlán. Si le dénivelé est important, la randonnée à travers les champs de café et la forêt n’est pas très difficile, offrant des vues superbes sur le lac. Une fois au sommet, le panorama est à couper le souffle, faisant face aux imposants volcans voisins, Atitlán (3537m) et Toliman (3158m) et dominant les villages de Panajachel, San Marcos et Santiago de Atitlán. Les amateurs de sensations fortes auront certainement envie d’escalader le Pacaya, encore en activité. Sa dernière éruption date de 2010 ! La variété de la faune et de la flore au cours de l’ascension vaut le détour. À  l’arrivée, selon l’humeur du volcan, il est parfois possible d’observer de la lave encore incandescente…

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.