Côte caraïbe et côte pacifique

04/02/2018

Les régions littorales sont très différentes du reste du Guatemala. Coincée entre le Belize et le Honduras, à l’extrémité est du pays, la côte caraïbe transporte le voyageur dans un paysage tropical luxuriant contrastant fortement avec les volcans majestueux des Hautes Terres ! Le seul moyen d’atteindre cette côte indolente est de remonter le rio Dulce en lancha jusqu’à la petite bourgade de Livingston. Le trajet est un voyage en soi ! Ponctué de plusieurs escales, il permet d’observer des tortues, des pélicans et des iguanes dans la mangrove, de se baigner dans des sources chaudes et d’admirer les rives du fleuve où sont posées de jolies maisonnettes aux toits de palme.

Une fois à Livingston, vous serez surpris de découvrir une population essentiellement noire, les Garifuna, descendants d’anciens esclaves africains ayant conservé des traditions très vives. Ne manquez pas les groupes de musique Garifuna qui viennent se produire en soirée sur les terrasses des restaurants de la Calle Principal. Non loin de Livingston se trouvent quelques plages paradisiaques avec sable blanc, cocotiers et mer turquoise.

Cette atmosphère tropicale se retrouve aussi sur la côte pacifique, en particulier à Monterrico, dont la superbe plage de sable noir balayée par les déferlantes de l’océan est un repaire de surfers. Autour de Monterrico, des mangroves d’une grande richesse faunique se visitent en bateau. Sur la plage, au coucher du soleil, on peut apercevoir des bébés tortues se jeter à l’eau pour la première fois…

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.