Tasiilaq

21/04/2017

Avec près de 2 000 âmes, Tasiilaq est la principale ville de l’Est groenlandais. Elle est souvent considérée comme la « porte d’entrée » du pays, car son aéroport international est le plus proche de Reykjavik. Elle est située sur l’île d’Ammassalik, au bord d’un fjord, aux pieds de hautes montagnes d’allure alpestre. Tasiilaq, « le lieu avec un lac », se trouve exactement à 106 kilomètres sous le cercle polaire arctique, raison pour laquelle il ne faut pas vous attendre à y profiter du fameux soleil de minuit.

Randonnées pédestres, excursions en kayak, traîneaux à chiens, alpinisme, observation des baleines ou des glaciers, héliski et motoneige, tout est réuni pour rendre le séjour aussi dynamique que multiple. En été comme en hiver, l’aventure commence même dès la limite de la ville franchie, car pour se rendre dans les proches villages de Kummiut, Isortoq ou Sermimiligaq, il faut déjà franchir des cols.

Les petites communautés voyagent aussi entre elles en bateau. Se joindre à celles et ceux qui s’en vont visiter de la famille ou des amis est une excellente manière de s’offrir une vraie « tranche de vie inuit » et de découvrir les environs comme la culture locale.

Pour l’anecdote historique, sachez que c’est ici que le commandant Charcot amarra en 1934 sa goélette Pourquoi Pas ? IV afin d’y débarquer une mission ethnographique dont les objets d’études constituent une des plus belles collections du musée de l’Homme, à Paris.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.