Qaqortoq

27/04/2017

Paradoxe, c’est dans la partie la plus verte du pays qu’une agglomération a été nommée « la Blanche ». Il se dit que ce nom de baptême serait dû aux immenses parterres de marguerites qui poussent au printemps aux abords de son fjord. Située près du cap Thorvadsen, à l’extrémité est de la mer du Labrador, Qaqortoq connaît en effet un climat relativement doux — de mai à septembre s’entend, et pour ces latitudes… (63° 43’ N).

Fort d’environ 3 200 habitants, cet ancien comptoir danois peut se flatter d’être la plus populeuse des villes du sud du Groenland. Grâce à la pêche, son chantier naval et la seule tannerie encore en activité, c’est également le poumon économique méridional. Or, si l’endroit attire de plus en plus de visiteurs chaque année, c’est pour une raison qui nous intéresse au plus haut point : Qaqortoq a la réputation d’être la plus belle ville du pays !

Qaqortoq la blanche, Qaqortoq la belle invite à la flânerie. En été, si la température accepte de flirter avec les 20° C, vous serez vite convaincu de vous promener dans une riviera sub-arctique où les baigneurs sont remplacés par les icebergs et les baleines… Il faut y déambuler parmi ses maisons aux couleurs vives, y admirer un étonnant parc de sculptures ou la plus ancienne fontaine du pays, près du port. C’est toujours à pied et aux alentours que le promeneur prolongera sa visite, au flanc des collines herbeuses, jusqu’au lac de Tasersuaq, jusqu’aux sources chaudes d’Uunartog ou jusqu’aux ruines vikings de Hvalsey.

Retour haut